Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2015

[Un œil dans le rétro…du 12eme] avril 2015 - L’avenir de la petite ceinture divise la majorité PS/PC/Verts

Note publiée le 8 avril 2015

pc.jpgAlors qu’Anne Hidalgo et Guillaume Pépy, le président de la SNCF, ont signé un accord pour rendre plus largement accessible la Petite Ceinture aux Parisiens, des voix discordantes se sont élevées dans la majorité municipale. En effet, hier matin, les communistes ont mobilisé leurs troupes pour appeler à préserver la vocation ferroviaire de cette ancienne voie de chemin de fer de 32 km partiellement désaffectée. Comme tu le monde le sait, ils sont favorable au retour du train sur la petite ceinture. Depuis de longues années, cet espace est abandonné. Aucune décision franche n’a été prise de la part de la Mairie de Paris et de la majorité du 12eme (très divisée sur l’avenir de cet espace). Il est du reste étonnant, après 14 ans de gestion, de ne pas avoir eu un projet global sur une telle emprise !

Du reste, la position de l’extrême gauche, complétement intégrée dans la majorité municipale n’est pas nouvelle. En 2013, dans une tribune publiée par le journal municipal intitulée «Pourquoi faut-il maintenir les rails sur la petite ceinture » le président du Parti de Gauche du 12e entamait son propos de la façon suivante « L’activité ferroviaire sur la petite ceinture doit reprendre. ». Au moins, c’est clair ! En résumé, il proposait de réactiver la petite ceinture pour les transports de marchandises. Cette position, complétement incompatible avec ses alliés PS et Verts ne les as pas empêcher de faire liste commune aux dernière élections municipales…. Quand les intérêts personnels et partisans prime sur les convictions…. Maintenant que va faire le PC ? Rester dans cette majorité pour quelques postes ? Aller jusqu’au bout de ses idées et la quitter ?

L’avenir de la petite ceinture à Paris, et dans le 12eme plus particulièrement est l’un des dossiers majeurs de la mandature. Il faut une majorité soudée pour porter ce projet. C’est tout l’inverse qui est en train de se passer. Pour mémoire, voici ce qu’affirmait la liste PS/PC/Vert en 2001 :  «Notre programme est clair : nous ferons de la petite ceinture une coulée verte irréversible avec un cheminement piétonnier et cyclable, des espaces verts, des jardins familiaux, des aménagements pour les habitants » Le Parisien 15 mars 2001. 14 ans après, nous en sommes à une signature avec la SNCF et une majorité fissurée au grand jour

Les commentaires sont fermés.