Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2014

[Série d’été] Les grandes réalisations du 12eme - 1992 – 1998 : la renaissance du quartier de Reuilly

2.jpgNous lançons aujourd’hui notre série d’été sur les grandes réalisations du 12eme arrondissement. Aujourd’hui, la renaissance du quartier de Reuilly

Au début des années 90, la Ville de Paris lance, dans le cadre du développement de l’Est de la capitale, une concertation très large pour la rénovation du quartier de Reuilly. Occupé par une friche ferroviaire (les anciens espaces de la gare de Reuilly), ce sont près de 3 hectares qui en moins de quelques années vont accueillir un nouveau quartier : logements, piscine (puis gymnase), commerces… Ce quartier allant de la Mairie du 12eme jusqu’à la rue de Reuilly est l’une des plus belles réalisations en terme d’aménagement urbain. Son attrait est aussi la coulée verte qui traverse complètement ce quartier, mais aussi ce formidable jardin et sa passerelle. Le jardin de Reuilly, photo (7).jpgdevenu jardin Paul Pernin, est l'un des quatre espaces verts qui sont reliés par la promenade plantée (avec le square Hector-Malot, le jardin de la gare de Reuilly et le square Charles-Péguy). Il se situe à peu près au milieu de la promenade, entre la partie aérienne conçue au-dessus du viaduc des Arts, à l'ouest, et la partie en tranchée, à l'est. Avec 15 200 m², le jardin de Reuilly est le plus grand espace vert du 12e arrondissement de Paris, après le bois de Vincennes et le parc de Bercy. La majeure partie du jardin est constituée d'une large pelouse semi-circulaire en pente douce de 4 200 m², autour de laquelle sont disposés de petits jardins à thème. La pelouse est surplombée par la passerelle de Reuilly, qui permet à la promenade plantée de la franchir. Ce quartier reste, encore aujourd’hui, l’une des plus belle réalisation d’un nouveau lieu de vie créé en plein cœur de Paris !

09/04/2014

Suivez la transformation du POPB avec « La chronique de l’ARENA »

Aréna.jpgDécouvrez avec la chronique de l’ARENA, l'avancée des travaux de la futur Bercy Arena, lieu de vie et de partage ouvert sur la ville, qui représentera le plus grand espace de la capitale dédié aux sports, aux concerts et aux spectacles!

Les travaux qui ont débuté au mois de mars, pour une durée d’environ 18 mois, permettront de donner un nouveau visage, résolument plus moderne, au POPB (Palais Omnisports Paris Bercy), cet emblématique bâtiment du 12e arrondissement.

Plus grande, plus fonctionnelle, plus accueillante intégrée dans son environnement urbain, et mieux isolée, la Bercy Aréna ouvrira ses portes au public, artistes et athlètes, en octobre 2015. Ces travaux seront interrompus en novembre prochain, pour les Masters de tennis et quelques concerts de haut-vol

06/03/2013

2015 : la rénovation du Palais Omnisport de Paris Bercy

Parvis.jpgLa plus grande salle de spectacles, concerts et sports de France, située dans notre arrondissement et inaugurée  1984 va s’offrir un nouveau visage. Bien qu’elle conserve sa forme originelle, conçue par l’équipe d’architectes Andrault-Parat, Prouvé, Guvan, la salle, de forme pyramidale, va être repensée pour offrir une capacité d’accueil plus importante.

VUE-IN~2.JPGLe Palais Omnisports conservera  sa forme générale tout en étendant son socle pour créer un grand hall d’entrée de 2.500 m2 au niveau de la rue, côté métro. Une deuxième entrée verra le jour côté Seine.

Les principaux objectifs de la rénovation consistent à rendre le palais plus modulable afin de faire de Bercy une ''aréna'' continuant à accueillir les plus grands événements nationaux et internationaux. Le nouveau Bercy passera d'une capacité d’accueil de 15.000 à près de 17.500 places. En modifiant la structure du bâtiment par la création de balcons suspendus, 21.000 places au lieu des 17.000 actuelles seront disponibles en configuration ''concert''.

Le projet s’engage aussi dans la voie du Plan Climat de la ville de Paris qui préconise la diminution par trois des consommations d’énergie, notamment grâce à l’utilisation de la géothermie et à l’installation de panneaux photovoltaïques. En tout, ce sont quelque 650 m2 de panneaux qui seront installés côté Seine.

Autre nouveauté, le bâtiment sera tourné vers la Seine. Cette volonté se traduit par la réalisation d’une passerelle en bois allant du parvis jusqu’à la promenade haute du parc de Bercy reliant ainsi le parking . Le nouveau Bercy sera inauguré en septembre 2015, après deux périodes de fermeture de sept et neuf mois pour travaux, respectivement en 2015 et 2016. La SAE POPB mobilisera 110 millions d’euros pour ce projet de rénovation initiale.

Cette rénovation est donc un vrai défi : comment concillier l'attractivité de Paris, tout en limitant les nuisances pour les riverains ? Cette question devra être clairement posée dans les prochains mois et doit être au coeur de la rénovation du POPB !

20/06/2012

La coulée verte : un aménagement unique dans l’Est Parisien

coulée verte2.JPGLa coulée verte, ou promenade plantée, est un endroit unique et insolite à Paris. En 1986, sous l’impulsion du maire de Paris Jacques Chirac et du maire du 12eme, Paul Pernin, l’équipe municipale, se lance dans ce formidable projet, en lien direct avec la création du Viaduc des Arts. Véritable projet de dynamisme local, la création de la coulée verte reste encore, aujourd’hui, un modèle d’aménagement urbain.  

Pour les connaisseurs, la promenade plantée emprunte le tracé parisien de l'ancienne ligne de Vincennes. Désaffectée en 1969, une partie est intégrée au RER A, tandis que le tronçon Paris-Vincennes reste à l'abandon. La zone est réaménagée à partir des années 1980. En 1984, la gare de la Bastille est démolie pour laisser place à la construction de l'Opéra Bastille. La ZAC Reuilly est conçue à partir de 1986 ; située entre l'avenue Daumesnil et les rues Montgallet et de Reuilly, elle vise à réintégrer l'emprise ferroviaire de la gare de marchandise de Reuilly en réaménageant le quartier autour d'espaces verts[. ][] Le projet de la Promenade plantée est mis en place au même moment afin de réutiliser le reste de la ligne désaffectée, entre Bastille et la porte de Montempoivre. Volonté politique, souhait de redonner à l’Est de paris ses lettres de noblesses, cet aménagement urbain est l’un des plus importants réalisés.

La Promenade plantée est créée par le paysagiste Jacques Vergely et l'architecte Philippe Mathieux est inaugurée en 1993. Les arcades du viaduc des Arts sont réhabilitées à partir de 1989. De très nombreux espaces verts sont créés sur le trajet : le square Charles-Péguy en 1989, le jardin de Reuilly est conçu entre 1992 et 1998, le jardin de la gare de Reuilly est lancé en 1995.

De la Bastille au bois de Vincennes, dans des ambiances très différentes, de nombreux habitants de notre arrondissement mais aussi extérieurs, déambulent sur la coulée verte.

26/01/2012

Les grandes réalisations du 12eme

800px-Flore_de_Bercy_14.jpgLe Parc de Bercy (1993 – 1997)

 

Avec ses 14 hectares, le parc de Bercy est un des plus importants de la capitale. Le parc est composé de trois jardins conçus par plusieurs les architectes entre 1993 et 1997 

Le jardin le plus proche de Bercy-Village a été nommé le « Jardin romantique » et comprend des bassins où vivent des poissons, des reconstitutions de dunes. En entrant par Bercy-Village, sur votre gauche se trouve une sculpture nommée Demeure X, entourée de nénuphars. Juste en face se trouve la maison du lac, située au bord d'un lac. Deux passerelles permettent de passer dans les « Parterres », un jardin dédié aux activités du travail des plantes : potagers pédagogiques ouverts aux élèves des écoles, buissons taillés, fleurs, etc.

La partie la plus proche du POPB est appelée « les Prairies » et est formée de grands espaces de pelouses ombragées par de grands arbres. C'est dans cette partie que s'organisent des matches de football improvisés. Ce jardin s'achève sur une esplanade de terre battue au pied du POPB dont les marches servent de point de rassemblement des pratiquants de skateboard et de patins à roulettes.

Tout le long de ces trois jardins du côté de la Seine, un mur coupe le bruit de la circulation du quai de Bercy, et accueille des salles de sport municipales. Au sommet, un chemin de ronde offre un panorama sur les cimes des arbres du parc et sur la rive gauche.

Côté Nord-Est, le parc est bordé d'immeubles à l'architecture originale. Près du jardin Yitzhak Rabin, partie du parc de Bercy, se trouve notamment l'ancien American Center de l'architecte Frank O.Gehry qui abrite désormais la cinémathèque française.

L'amphithéâtre du parc accueille la Grand-Place. Il s'agit des vestiges de l'ancien village néolithique de Bercy où furent notamment trouvées les pirogues de Bercy. La place est entourée d'endroits insolites, comme le petit Sous-Bois, la Voûte, avec un escalier conduisant au Quai et la Maison du Lac.

Voici donc une superbe réalisation, jamais inégalée depuis plus de 10 ans !

08/06/2011

Le Parc Floral, parc urbain de l'Est parisien

Le parc floral de Paris, situé dans le Bois de Vincennes, est l’une des merveilles de notre arrondissement. Véritable parc urbain, il possède un jardin botanique important. Au XIXe siècle, le bois de Vincennes est un terrain d'entraînement militaire. Il est défriché pour laisser place aux casernes, champ de manœuvres et buttes de tir. Napoléon III cède en 1860 le bois à la ville de Paris pour qu'il soit transformé en parc symétrique du bois de Boulogne. À la fin des années 1960 et à l'occasion des Troisièmes Floralies Internationales, un site est recherché dans le bois par la Ville de Paris pour abriter la manifestation. La conception et la réalisation du Parc furent confiées à l'architecte paysagiste Daniel Collin. Le site choisi - les anciens terrains militaires désaffectés de La Cartoucherie et de la Pyramide - fut totalement remodelé. Seule la pinède existante et ses pins de Corse fut conservée. Le Parc floral sera inauguré en 1969. Avec ses 31 hectares, ce sera le plus grand espace vert créé à Paris depuis la fin du Second Empire. Quinze mois de travaux auront été nécessaires avant d'effectuer les premières plantations.
Parc de sculptures, jeux, aires de repos et de concerts… le parc Floral est aujourd’hui un lieu de promenade execptionnel à (re)découvrir !

http://www.parcfloraldeparis.com/parc_floral.html

07/03/2011

Les grandes réalisations du 12eme

1984 : la renaissance de l’Ilot Chalon.

Délimité par la rue de Chalon, l’avenue Daumesnil, boulevard Diderot et rue Rambouillet, certains habitants se souviennent encore qu’il y a 25 ans, plus personne n’osait pénétrer dans ce quartier tant il était mal fréquenté.

Pour mémoire, l’Ilot Chalon fut le premier quartier chinois de Paris. Il avait été créé par ces derniers restés en France, après que la France eut fait venir une main-d’œuvre de plus de 100 000 Chinois pendant la Première Guerre mondiale. Immeubles abandonnés, drogue, squat… depuis les années 1970, ce territoire était connu comme un quartier coupe-gorge où la police de l’époque ne se risquait guère….

C’est à partir du début des années 80 que la Ville de Paris et la Mairie du 12eme décidèrent la rénovation complète de ce quartier. La rénovation de l’îlot à consistée à quelques conservations d’immeubles qui pouvaient être réhabilités mais surtout des démolitions (700 petits logements).  Création de logements (le double de l’existant), d’équipements, d’un jardin, implantation du commissariat du 12eme…. L’Ilot Chalon fut complètement reconstruit en respectant le tracé historique des rues tout en les élargissant (passage Raguinot, Brunoy, Gatbois).  Par la suite la place Henri Fresnay fut créée. De nombreuses entreprises se sont aussi installées (AFD, chaîne hôtelière).

 

19/01/2011

Les grandes réalisations du 12eme

es.jpg1992 – 1998 : la renaissance du quartier de Reuilly

Au début des années 90, la Ville de Paris lance, dans le cadre du développement de l’Est de la capitale, une concertation très large pour la rénovation du quartier de Reuilly. Occupé par une friche ferroviaire (les anciens espaces de la gare de Reuilly), ce sont près de 3 hectares qui en moins de quelques années vont accueillir un nouveau quartier : logements, piscine (puis gymnase), commerces… Ce quartier allant de la Mairie du 12eme jusqu’à la rue de Reuilly est l’une des plus belles réalisations en terme d’aménagement urbain. Son attrait est aussi la coulée verte qui traverse complètement ce quartier, mais aussi ce formidable jardin et sa passerelle. Le jardin de Reuilly est l'un des quatre espaces verts qui sont reliés par la promenade plantée (avec le square Hector-Malot, le jardin de la gare de Reuilly et le square Charles-Péguy). Il se situe à peu près au milieu de la promenade, entre la partie aérienne conçue au-dessus du viaduc des Arts, à l'ouest, et la partie en tranchée, à l'est. Avec 15 200 m², le jardin de Reuilly est le plus grand espace vert du 12e arrondissement de Paris, après le bois de Vincennes et le parc de Bercy. La majeure partie du jardin est constituée d'une large pelouse semi-circulaire en pente douce de 4 200 m², autour de laquelle sont disposés de petits jardins à thème. La pelouse est surplombée par la passerelle de Reuilly, qui permet à la promenade plantée de la franchir.

06/01/2011

Les grandes réalisations du 12eme

1987556430.jpgVaste de 55 000 m², le palais omnisport peut accueillir de 3 500 à 17 000 places assises, 18000 spectateurs assis/debout dans un espace modulable adapté à presque tous les sports. Le palais omnisport comprend également une patinoire géante, la patinoire Sonja-Henie.

 Grâce à une charpente métallique de 6 400 m², ce dispositif original, imaginé et réalisé pour la première fois au monde, permet une série d'applications techniques sans limite pour la sonorisation, les éclairages et les effets spéciaux, tant pour le sport que pour les spectacles

 

Dans les années 70, La ville de Paris projeta de construire le quartier de Paris-Bercy. Le palais omnisport faisait partie de l'important projet d'aménagement urbain de ce secteur de Paris, qui devait bénéficier par ailleurs d'un accès excellent (proximité de la gare de Lyon, du RER, du métro, de la voie express rive droite et du boulevard périphérique).En mai 1979, la ville de Paris lança une consultation auprès de 16 équipes d'architectes. Le 23 octobre 1979 la ville désigna l'équipe Andrault – Parat – Prouvé - Guyan lauréate du concours, et lui en confia l'exécution. Le travail d'étude commença en octobre 1979, la construction débuta en mars 1981 pour se terminer deux ans et demi après, en décembre 1983[]. Il fut inauguré le 3 février 1984 par Jacques Chirac alors maire de Paris par une épreuve cycliste mythique : les six jours de Paris.

Cet équipement fut l'un des premiers pour le développement de l'est parisien (bien avant la bibliothèque François-Mitterrand, le parc de Bercy, et le ministère des Finances). Il marque l'entrée nord-ouest du parc de Bercy.

Le palais omnisport est le siège de manifestations sportives régulières ou exceptionnelles dans d'innombrables disciplines différentes, dont certaines inhabituelles dans un contexte « intérieur ». D'autres types de spectacles et de manifestations culturelles sont également organisées à Paris-Bercy : opéras, danse, spectacles sur glace, spectacles équestres, festivals d'arts martiaux, La Nuit du zapping, meetings politiques, conférences, etc…

 

Le POPB, édifice majeur de notre arrondissement est aujourd’hui reconnu par tous. Né d’une volonté politique d’aménagement très forte, il est le symbole du réveil de l’Est de Paris dans les années 80. Force est de constater que depuis cette période, le 12eme et les arrondissements de l’Est de la capitale ne bénéficient plus de grands projets novateurs et rassembleurs.

23/12/2010

Les grandes réalisations du le 12e

arsenal_port_entree.jpg1983 : inauguration du Port de l’Arsenal

En 1983, la Ville de Paris et la Mairie du 12eme, inaugurent le Port de l’Arsenal. Il relie le canal Saint-Martin à la Seine, entre le quai de la Rapée et la place de la Bastille. Cette réalisation transforme de façon extraordinaire le quartier des XV/XX.

Construit au 19e siècle, parallèlement aux travaux des canaux de l'Ourcq, St Martin et St Denis, le port de l'Arsenal a d'abord été un fossé au 14e siècle qui servait de moyen de défense contre les assauts ennemis. Aux 16 e et 17 e siècles, le fossé de l'arsenal est devenu un bassin à flot pendant les périodes de crue du fleuve, et aménagé pour le commerce ou les besoins militaires

C'était donc autrefois un port de marchandises et c'est aujourd’hui un port de plaisance. Il est bordé par des jardins d’un hectare agrémenté d’une roseraie, de pergolas et d’aires de jeux pour enfants. Il constitue ainsi un lieu de promenade idéal. Le Port de l’Arsenal dispose de 170 postes d’amarrage et accueille des bateaux de 25 mètres maximum, avec des emplacements à l’année, au mois et la journée.

Le port de plaisance Paris Arsenal - La Bastille, offre tous les services portuaires indispensables.

Le Port de l’Arsenal est une réalisation phare dans le cadre du rééquilibrage de Paris à l’Est. C’est, grâce à cette volonté politique et c’est changement que notre arrondissement est aujourd’hui si agréable à vivre. Il serait temps, à cet effet, de redonner de l’ambition, de porter des projets phares à notre arrondissement mais aussi à l’ensemble de l’Est Parisien !