Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Benoît PERNIN

  • Découvrez notre projet municipal pour le 12eme arrondissement avec Sandrine Mazetier et Agnès Buzyn

    Construit avec de nombreux habitants de notre arrondissement, le projet portée par la liste de Sandrine Mazetier est, résolument tourné vers l'avenir fera du 12ème arrondissement l'un des moteurs pour le Paris de demain. Il répond aux exigences sociales, d’aménagement urbain et de logements, d’environnement, de sécurité et de propreté que les tous les habitants et les quartiers de notre arrondissement attendent. Il a aussi enfin l’ambition de redonner au 12eme une perspective et une dynamique dans laquelle chacun y trouvera sa place

    - Le 12eme pour toutes les générations et les familles

    - Respirer dans tous nos quartiers

    - Sécurité

    - Propreté

    - La culture et le sport en partage

    - Un nouveau souffle démocratique

    Lire de projet pour le 12eme

  • Une équipe de rassemblement pour faire gagner le 12eme arrondissement !

    Découvrez tous les colistiers de Sandrine Mazetier, candidate à la Mairie du 12eme pour la liste d’Agnes Buzyn 

    BECAD4CE-B5C9-4D58-84D3-E1383F617C5F.jpeg

    Pour gagner dans le 12ème, il faut y vivre, le connaître, être engagé depuis de nombreuses années auprès des habitants et les respecter. La mairie du 12ème doit être dirigée par une équipe investie dans la vie locale depuis longtemps et porteuse d’un projet ambitieux, solidaire, écologique et rassembleur au service de TOUS.

    C’est la seule liste de rassemblement, porteuse d’un projet pour Paris et le 12eme, dont l’unique objectif est de mobiliser, au-delà des étiquettes, les meilleures compétences pour notre arrondissement. Elle réunit des habitants qui aiment profondément le 12eme arrondissement et qui vont donner le meilleur et s’investir pour nos quartiers.

    Le projet portée par cette liste, résolument tourné vers l'avenir fera du 12ème arrondissement l'un des moteurs pour le Paris de demain. Il répond aux exigences sociales, d’aménagement urbain et de logements, d’environnement, de sécurité et de propreté que les tous les habitants et les quartiers de notre arrondissement attendent. Il a aussi enfin l’ambition de redonner au 12eme une perspective et une dynamique dans laquelle chacun y trouvera sa place.

    Enfin, cette équipe est la seule qui souhaite donner au terrain la légitimité et les moyens d’un vrai pouvoir de proximité.

     

  • Agnès Buzyn candidate à la Mairie de Paris

    J-27 pour convaincre les Parisien(ne)s que notre projet pour la capitale est celui du changement et du rassemblement qu'ils/elles attendent !

    L'humanisme et la détermination d'Agnes Buzyn lui permettront assurément d'incarner nos valeurs et porter nos couleurs pour #Paris et le 12eme arrondissement

  • Je rejoins la liste « Paris Ensemble » dans le 12eme arrondissement

    Pour gagner dans le 12ème, il faut y vivre, le connaître, être engagé depuis de nombreuses années auprès des habitants et les respecter. La mairie du 12ème doit être dirigée par une équipe investie dans la vie locale depuis longtemps et porteuse d’un projet ambitieux, solidaire, écologique et rassembleur au service de TOUS.

    J’ai décidé, avec celles et ceux qui s’étaient engagés derrière la candidature de Pierre-Yves Bournazel, mais aussi au-delà, de rejoindre la liste «Paris Ensemble» de d’Agnès Buzyn conduite dans notre 12eme arrondissement par Sandrine Mazetier. C’est la seule liste de rassemblement, porteuse d’un projet pour Paris et le 12eme, dont l’unique objectif est de mobiliser, au-delà des étiquettes, les meilleures compétences pour notre arrondissement. Elle réunit des habitants qui aiment profondément le 12eme arrondissement et qui vont donner le meilleur et s’investir pour nos quartiers.

    Le projet portée par cette liste, résolument tourné vers l'avenir fera du 12ème arrondissement l'un des moteurs pour le Paris de demain. Il répond aux exigences sociales, d’aménagement urbain et de logements, d’environnement, de sécurité et de propreté que les tous les habitants et les quartiers de notre arrondissement attendent. Il a aussi enfin l’ambition de redonner au 12eme une perspective et une dynamique dans laquelle chacun y trouvera sa place.

    Enfin, cette équipe est la seule qui souhaite donner au terrain la légitimité et les moyens d’un vrai pouvoir de proximité.
    ___________________________________________________________

  • Création d’une police municipale à Paris : une proposition de loi portée par Benjamin Griveaux

    E0B57B8C-E3E7-42E4-AE3A-3E0A203E1097.jpegLoin des discours et autres propositions souvent inapplicables, Benjamin Griveaux vient de déposer une proposition de loi pour la création d’une police municipale à Paris. C’est la seule façon de créer, enfin, cette force de police dans la capitale.

    À la différence des autres communes françaises, la sécurité de Paris n’appartient pas au maire, mais au préfet de police. Cette particularité s’explique en partie par la centralisation dans la capitale de quasiment tous les leviers de commande de la nation, mais aussi par une sorte de tradition. Car c’est seulement en 1977 qu’un maire élu fait son apparition dans la capitale. Une loi de 1986 a cependant restitué au maire de Paris certaines responsabilités : la police de la voirie (salubrité de la voie publique, sécurité des foires, des marchés…) et la conservation du domaine public. Puis une loi de 2002 lui a aussi confié la police municipale en matière de bruits de voisinage et une compétence pour ce qui concerne la circulation et le stationnement (avec certaines restrictions).

    D1EC2619-D5EB-4F66-B983-5FCB39424073.jpegLe maire de Paris dispose d'ailleurs de fonctionnaires - auxquels on ne veut surtout pas donner le nom de policiers : les inspecteurs de sécurité de la Ville de Paris. Longtemps, ceux-ci se sont plaints d’être sous-employés. D’ailleurs, la contribution de la Ville a représenté près de 50% du budget de la préfecture de police…

    Le refus de la police municipale de la part de Mme Hidalgo est “historique” et idéologique. En effet, en  août 2013 par exemple, elle déclarait sur Europe 1  "Je suis très opposée, à Paris, à la mise en place d'une police municipale" en expliquant que la coopération entre la Ville de Paris et la préfecture fonctionnait parfaitement bien…. Jusqu’en 2019 la Maire de Paris et sa majorité n’y ont pas été favorable. Des dizaines de déclaration de Mme Hidalgo et des ses alliés sont là pour le prouver. Le miracle des élections et la réalité l’ont fait changer d’avis….

    Aujourd’hui le débat est simple : ou bien on laisse les choses en état, ou le parlement décide, enfin, de créer une véritable police municipale. Et il y a urgence car la construction de la métropole du Grand Paris appelle à un changement de gouvernance en matière de police.

    Depuis des années, les centristes parisiens, aujourd’hui engagés avec Benjamin Griveaux pour les élections municipales à Paris, portent ce projet de création de police municipale à Paris. Ce sont les seuls, depuis 1977 et la création du statut actuel de Paris, à n’avoir jamais changé d’avis.  La sécurité et la prévention au cœur de nos quartiers sont les 2 axes forts de cette réforme. Nous pouvons imaginer que l’ancrage des futurs agents de la police municipale dans chaque arrondissement pourra favoriser l'efficacité de leur action.

    La création de cette police doit automatiquement passer par une évolution du statut de Paris. C’est tout le sens de la proposition de loi déposée par Benjamin Griveaux et les parlementaires parisiens LREM et Agir.

     

  • L’interview de la semaine

    A lire dans la dernière lettre d’information de Pierre-Yves Bournazel, candidat à la Mairie de Paris l’interview de Benoit Pernin

    3 MOTS POUR DECRIRE PARIS ?

    Ville-monde : Paris a un rayonnement connu et reconnu à l'échelle internationale. La ville de Paris est aujourd’hui en concurrence directe avec les autres capitales mondiales et est confrontée à des problèmes tels que la croissance des inégalités sociales, la disparition des classes moyennes, les problèmes de transports ou encore  environnementaux. Le défi pour rester dans la course est immense.

    Proximité : Paris est un grand village. Tout en devant conduire une politique innovante et visionnaire, nous devons conserver les spécificités de nos quartiers. Je suis convaincu que la municipalité se doit d'équilibrer les chances et d'organiser la solidarité. La proximité c'est reconnaître que les meilleures décisions prises le sont dans le dialogue avec les citoyens, les associations, les entrepreneurs, les commerçants et en concertation avec les villes voisines, c'est l’essence même du Grand Paris.

    Humain : Paris est une ville dans laquelle l’humain doit être au centre de toutes les préoccupations. Il faut remettre les Parisiens et la qualité de vie au centre des décisions de gouvernance et d'aménagement. Le Paris de demain devra répondre à un double besoin : de bien-être pour l’Homme et de protection de l’environnement. Il faut repenser le bâtiment et la ville en remettant le citoyen, l’usager, l’habitant au cœur du dispositif pour faire de Paris une vraie ville intelligente.

    QU'EST-CE QUI MOTIVE TON ENGAGEMENT DANS CETTE CAMPAGNE ?

    Lire la suite

  • Une équipe motivée et sur le terrain pour préparer l’avenir du 12eme avec Pierre Yves Bournazel

    Samedi nous étions sur le marché du Cours de Vincennes mais aussi à la kermesse du Saint Esprit pour rencontrer les habitants du 12eme et évoquer l’avenir de nos quartiers.

    FB760CBA-A705-4370-A2D7-CD5775B51674.jpegE82A4ECA-DC71-4D8E-8638-5FCD2CD16C84.jpeg821312B1-1EA5-466C-9FD9-92E86918BDE4.jpeg37C12240-EB29-495C-8C3B-5B3F47BEE4E0.jpeg

  • Chacun s’arrache... Pierre-Yves Bournazel

    [Article] Pierre-Yves Bournazel ? «C’est un ami.»Interrogés sur le candidat à la Mairie de Paris, tous les élus parisiens du centre et de la droite prennent soin de signaler leurs bonnes relations. Bournazel a été l’un des premiers à s’engager dans la bataille, «en dehors des partis». lire l’article sur Libération 

  • Lettre de Pierre-Yves Bournazel aux cafetiers et restaurateurs Parisiens et du 12eme

    au-va-et-vient-terrasse.jpgLes Bistrots, les restaurants et leurs terrasses incarnent l'âme de Paris mais aussi celui de nos quartiers. C'est aussi une activité économique majeur. Paris compte plus de 14000 cafés et restaurants ce qui représentent 24% des activités commerciales en rez-de-chaussée dans Paris intra-muros. Essentiels à la vie de quartier de nos arrondissements, nous devons mieux vous écouter et vous accompagner. La municipalité dispose de leviers d'action. Lire la lettre lettre1.JPGlettre2.JPG