Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2016

Pour créer du lien, le Faubourg Saint Antoine doit être au cœur des rénovations des places de la Bastille et de la Nation

2333190618.jpgJ’ai déjà évoqué sur ce blog nos convictions sur les prochaines transformations concernant les futurs réaménagements de la place de la Bastille et de la place de Nation :

- la concertation. Les différents conseils de quartier doivent être, plus que jamais, les moteurs de ces échanges. Il va aussi falloir y associer les riverains mais aussi et surtout les acteurs économiques qui sont pour le moment absolument pas intégrés aux 2 projets.

- l’impact financier de ces projets. En effet, si l’objectif est autre de rajouter 3 arbres, inverser le sens de circulation et intégrer une piste cyclable, les budgets nécessaires pour la réaménagement de ces places est colossale. Pour mémoire, un article des échos en date du 28 février 2014 évoquait cette situation : «l'embellissement proposé de 6 places de Paris (de la Nation, de la Bastille, Denfert-Rochereau, Montparnasse, du Panthéon et d'Italie) pourrait représenter une dépense comprise entre 89 et 169 millions. Les chiffreurs ont analysé le travail réalisé place de la République. Les travaux avaient été inscrits à hauteur de 15 millions dans le budget primitif de la commune en 2011. Selon le journal « Le Moniteur », le coût total a atteint 24 millions en incluant les études préliminaires et la participation au renforcement du métro. ». et de prévenir que pour ces projets l’équipe en place va «devoir faire des choix cornéliens dans un contexte de baisse des dotations et de montée en puissance de la péréquation en Ile-de-France qui va conduire Paris à payer pour aider les collectivités moins riches. »

- dernier élément indissociable à ces 2 futurs aménagements mais peut être le plus important car il créera du lien, le devenir du Faubourg Saint Antoine. Pour être parfaitement clair, je pense que nous devons aussi mettre en place une véritable réflexion sur l’avenir de cet axe majeur qui rejoint ces 2 places. En effet, cette artère n’est plus que l’ombre d’elle-même (fermeture de boutiques, déménagement des sites attractifs comme "Le lieu du design"…). Le succès de ces réaménagement passera d’abord par l’attractivité du Faubourg Saint Antoine.

Les commentaires sont fermés.