Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2015

A quand une vraie politique d’aménagement d’espaces verts dans le 12eme et à Paris ?

escalier coulée verte.jpgEn 2014, la ville de Paris lançait un appel à propositions sur le thème « Du vert près de chez moi », invitant les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux : mobilier urbain, murs, espaces délaissés, etc. . 209 points de végétalisation ont été retenus ont été retenus pour Paris dont une petite vingtaine dans notre arrondissement. Les projets consisteront  en des plantations d’arbres, créations de murs végétalisés, d’implantations de jardinières en pleine terre, de pots ou de bacs… Après l’opération de communication en 2013 sur la biodiversité nous avons aujourd’hui l’opération bac à fleur en bas de mon immeuble….

201211121052517532DSC00023_big.jpgTout cela est très bien et participe à l’amélioration de nos quartiers. Mais quand nous regardons d’un peu plus près la politique en matière d’aménagement d’espaces verts de la ville de Paris et notamment dans le 12eme, c’est une autre histoire. Je ferai grâce ici, à la majorité actuelle PS/PC/Verts, d'évoquer l'avenir de la petite ceinture. Depuis 2001 aucun projet d’aménagement.... 

Comme tout le monde le sait le 12e est l’un des arrondissements les plus verts de la capitale. Grâce au bois de Vincennes bien sûr, mais aussi en raison de la réalisation de parcs et jardins significatifs. Toutes ces créations d’envergure ont été réalisées avant 2001. Le Parc de Bercy (14 hectares, créé entre 1993 et 1997) le jardin de Reuilly (15 200 m² - 1995), la Promenade plantée (3,7 hectares - 4,7 km de long, créée entre 1988 et 1993)… . En 10 ans ce sont donc plus de 160 000 m² d’espaces verts qui ont été aménagés. Il est vrai que notre arrondissement avait la chance d’avoir des zones importantes en friche et abandonnées. Ce fut donc une volonté politique forte, un souhait de mettre aux cœurs de nos quartiers la problématique environnementale alliée à celle de l’urbain, et enfin, le souhait de rendre l’ensemble de nos quartiers attractifs et conviviaux.

3720446641.jpgDepuis 2001, date de l’entrée en fonction de l’actuelle majorité, reconduite en 2008 et 2014 on ne compte la réalisation que 4 sites significatifs - Brûlon-Citeaux, Debergue/Rendez-Vous, la réhabilitation du jardin Eugène Napoléon et un jardin bd de Picpus -  soit 9 800m² de création en 13 ans. 2 échecs flagrants avec l’absence de projets sur la petite ceinture et la pelouse de Reuilly. C’est une réalité chiffrée. C’est aussi une réalité politique. Nos quartiers seront toujours plus agréables à vivre avec des espaces verts de qualités, véritables poumons verts de proximité. Mais il est vrai que les élus verts et leurs alliés ont été plus préoccupés par la création d’aménagements urbains davantage idéologiques que réalistes ou mobilisés dans les occupations illégales de squat…

Notre ambition reste plus que jamais le même: retrouver un équilibre de gris et de vert et proposer un aménagement de notre arrondissement en harmonie avec le développement tant urbain qu’économique et écologique.

Les commentaires sont fermés.