Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2015

80 % des franciliens prêts à quitter la région Ile de France, motivés avant tout par la recherche d'une meilleure qualité de vie

infographie-attractivit-des-rgions-2015-1-638.jpgPour saisir une opportunité professionnelle, plus de la moitié des salariés se disent prêts à changer de région. Et le constat est sans appel pour la région l’Île-de-France. Selon une étude du cabinet Michael Page, moins d'un Français sur cinq se dit séduit par... l'Île-de-France !  Attirés le plus souvent par des choix de carrière, les Franciliens se disent même prêts à 80 % à quitter la région, motivés avant tout par la recherche d'une meilleure qualité de vie (à 85 %). Le coût de la vie (immobilier, dépenses quotidiennes...)  est également évoqué par 57 % des candidats au départ, et les temps de transports trop longs. Les arguments avancés sont connus de longue date mais le niveau de «rejet» exprimé est inattendu.
Le paradoxe c’est que dans le même temps,
Entre la fin septembre 2013 et fin septembre 2014, la Ville de Paris s'est classée à la troisième place parmi les métropoles mondiales pour l'implantation d'investissements internationaux, derrière Londres et Shanghaï…. Ce décalage est Paris et la Région Ile de France est donc surprenant. Ces très mauvais chiffres concernant notre région se sont empirés par rapport aux études des années précédentes. La gestion de l’actuelle majorité, depuis 17 ans au pouvoir, s’est essoufflée. La création du grand Paris se perd un peu plus tous les jours dans les limbes d’intérêts personnels et administratif… Il est temps de donner de l’oxygène à l’Ile de France pour demain en faire la région phare (et sur tous les plans) de notre pays.

Les commentaires sont fermés.