Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2015

Augmentation de l’insécurité dans le quartier Jardin de Reuilly : des riverains saisissent la mairie

800px-P1230386_Paris_XII_allee_Vivaldi_rwk.jpgL’insécurité est en train d’augmenter de façon inquiétante dans le quartier jardin de Reuilly (et plus précisément allée Vivaldi, rue Riesener, rue Hénard, rue Jacques Hillairet). En effet, plusieurs riverains se sont plaints à la mairie et au commissariat afin de dénoncer les actions d’une bande de délinquants, très irrespectueux des règles les plus élémentaires du « vivre ensemble ». Ils viennent aussi d’écrire une lettre à Madame la Maire du 12eme – lire la lettre

« Grâce à eux, l’ « animation » du quartier est garantie de jour comme de nuit : explosions, vitres de la piscine endommagées, rodéo de scooters et voitures dans l’allée Vivaldi, poubelles et véhicule à deux roues en feu, hurlements permanents, entrée d’immeuble occupée : tous ces évènements se succèdent depuis quelque temps et créent un climat d’insécurité notoire, qui n’existait nullement avant.

(…) nous avons relevé, depuis notre appartement les évènements marquants et en avons informé régulièrement la police. Des preuves sont donc disponibles : nos appels téléphoniques au 17 et les diverses interventions de la police et des pompiers. et les règles de « vivre ensemble »

Voici un rapide (mais édifiant) journal de bord des incidents :

·         16 juillet 21h : énorme explosion sous nos fenêtres, fuite en scooter du responsable => appel de la police

·         17 juillet 1h : énormes explosions entendues => attaque au mortier du commissariat de l’avenue Daumesnil (http://www.bfmtv.com/societe/paris-un-commissariat-vise-tirsmortiers-dartifice-814547.html)

·         18 juillet : explosions, bruit de scooter

·         Entre le 16 et le 31 août (information de nos voisins) : feu dans le parking du 18 rue Hénard => intervention des pompiers

·         Vendredi 26 septembre 21h : poubelle en feu devant le gymnase => les pompiers et la police interviennent

·         Depuis novembre / décembre 2014, la bande s’est officiellement installée à l’entrée de la piscine et hurle de jour comme de nuit en général les vendredis, samedis, dimanches et les mardis soir. Les scooters tournent en permanence dans le quartier. Nous appelons régulièrement le 17.

·         De janvier à mars 2015 : bruit de fonds continuel avec des  présences  et des absences de la bande,

·         Mardi 21 avril (vacances de printemps) vers 17h30 une voiture de police sur place est "secouée" par une trentaine d'individus devant le manège. La police quitte les lieux. A 23h, un groupe intervient sur le boitier électrique située au niveau de la Pizzeria Bella Tavola et coupe l'électricité des rues du quartier.

·         Le dernier incident  date du 8 mai 2015, 20 h. Une quarantaine de jeunes est là et soudain un coup de feu (vraisemblablement tiré à l'aide d'une arme de calibre 9 mm) éclate : cette fois-ci ce sont des affrontements entre deux bandes. Quelqu'un appelle la police ; une vingtaine de policiers arrive avec un chien. Un témoin a filmé la scène et transmet la vidéo à la police.

Tout ceci est insupportable et demande des réponses.

La Mairie a tenté de mettre en place une procédure  dont nous avons été informés par courrier mais qui, au vue des événements relatés plus hauts, n’est pas du tout efficace.

Les habitants du quartier n’en peuvent plus et craignent réellement le retour des beaux jours. Peut-on tout laisser faire ? Les problèmes de délinquance des banlieues sont arrivés à Paris  Les habitants honnêtes quittent les quartiers concernés  : nous  connaissons personnellement  des habitants qui ont quitté le quartier Rozanoff et les quartiers de la Gare de Bercy en 2011,  lassés de ce laissez-faire généralisé.  

Devons-nous aussi fuir nous-aussi notre quartier pour laisser place à la délinquance et à ce type de ghetto? »

Il n’est pas admissible que des riverains de notre arrondissement (et d’ailleurs…) subissent ce genres de nuisances. Même si la mairie ne possède pas de pouvoir de police, elle doit agir, en concertation avec le préfet de police. Plus que jamais, le débat sur la création d'une police municipale à Paris est à l'ordre du jour....

Les commentaires sont fermés.