Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2015

[Un œil dans le rétro…du 12eme] Janvier 2015 7-11 janvier : #jesuischarlie : ils ont voulu assassiner la République, la démocratie et la liberté

1538051544.jpgNotre arrondissement a été directement touché par les événements dramatiques qui se sont déroulés début janvier, notamment Porte de Vincennes. C’est tout un quartier qui durant de longues heures a vécu dans l’angoisse et la peur. Habitants, commerçants mais aussi écoliers ont été les témoins de ce drame.

Rarement, la République, les fondements de notre démocratie, de notre idéal auront été attaqués de la sorte, avec une telle violence. Un groupe de barbares agissant au nom d’une religion ont imaginé, dans leur coin, pouvoir éteindre à tout jamais ce que nous avons de plus cher au fond de nous : la liberté. L’émotion qui submerge notre pays tout entier depuis hier est la preuve de notre indéfectible volonté de continuer à avancer, ensemble. « 12 morts, 66 millions de blessés» pouvait- on lire sur de nombreuses pancartes ou sur les réseaux sociaux. C’est exactement l’impression qui domine. Ces assassins ont tenté de tuer chacun d’entre nous. C’est tout un peuple et au-delà, l’esprit de 1789, une civilisation porteuse des valeurs universelles qu’ils ont voulu abattre. Ils se sont trompés. Ils ont déjà perdu. Tuer des journalistes montre à quel point ces terroristes ont peur de la liberté d’expression, de la liberté de la presse, de la liberté tout simplement ! Finalement, ils ne connaissent pas la France, l’Europe démocratique, l’envie des peuples de vivre ensemble, avec nos spécificités pour construire, demain, un monde libre dans lequel chacun pourra s’exprimer !

 

2955093464.jpgDes journalistes, des policiers sont morts. Notre devoir est aujourd’hui de ne pas tomber dans l’amalgame, dans les conclusions faciles. Cette attaque vise à diviser, nous ne devons pas tomber dans ce piège.  Il faut traduire en justice les auteurs de ces actes de terrorisme. Il est impératif de combattre par tous les moyens, les menaces que les actes de terrorisme font peser sur la paix et la sécurité nationale et internationale. Ces actes de terrorisme sont des crimes injustifiables, quels qu’en soient les motivations et les auteurs et indépendamment de l’endroit et du moment où ils sont commis.

"L'union nationale doit se faire autour de la mémoire des personnes lâchement assassinées, journalistes et policiers, de la solidarité envers les personnes blessées et envers toutes les familles des victimes. L'union nationale doit se faire autour de l'affirmation de valeurs et principes au fondement de notre République : la liberté sous toutes ses formes, et notamment la liberté d'expression, la liberté d'information, la liberté de comprendre, la laïcité"



Fort de cette union nationale et du soutien international, nous devons combattre le terrorisme et défendre toutes les libertés. Le 7 janvier 2015, c’est notre pays, ses fondements, ses valeurs qui ont été attaqués. Face à la barbarie, il n’y a pas de meilleure réponse que le rassemblement des hommes et des femmes qui partagent la même émotion et aspirent à la tolérance et au respect. Ces terroristes ne pourront jamais, jamais, nous ôter ces valeurs

Les commentaires sont fermés.