Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2015

Le Viaduc des Arts fête ses 20 ans

0_1696---_LVDA20ANS_710x360.pngLa renaissance du Viaduc des arts est avant tout né d’une volonté politique des élus du 12eme, suivi par la Marie de Paris, dans les années 90. Ce fut un projet ambitieux et visionnaire. Il valorise aujourd’hui tout un quartier et ses habitants. Un exemple de réhabilitation unique à Paris.

En 1990, la mairie de Paris décide de réhabiliter le lieu laissé à l’abandon depuis plusieurs décennies, en rénovant chacune des voûtes du viaduc de la ligne de Vincennes afin de les transformer en nouveau conservatoire parisien de l’artisanat d’art. Le viaduc est restauré par la SEMAEST (une des sociétés d'économie mixte de Paris) avec le concours de l’architecte Patrick Berger qui clôt chacune des voûtes par de grandes verrières cintrées de bois clair. Au-dessus, en lieu et place de l’ancienne voie de chemin de fer, se déroule une promenade plantée, faisant partie de la coulée verte qui relie la place de la Bastille au Bois de Vincennes. L’aménagement du viaduc des arts se termine en 1994. Il est enfin prêt pour l’implantation des différents ateliers, adossés maintenant au faubourg Saint-Antoine, haut-lieu de l’artisanat mobilier français.

Chaque voûte est le lieu d’expression d’un talent et d’un savoir-faire, qui visible de la rue pour les passants, révèle une infinité de gestes fascinants avec leur part de tradition, d’héritage et d’invention. L’ouvrage, au rythme de la succession des voûtes, propose aux visiteurs et aux touristes de découvrir plus de 50 artisans d’art et des créateurs originaux. Rapidement les parisiens adoptèrent cette ancienne friche ferroviaire pour en faire un lieu privilégié des flâneries de fin de semaine.

viaduc-des-arts-7cd9d.jpgSi la création du Viaduc des Arts est une réussite il doit aujourd’hui, et plus que jamais, être le point central de la création et de l’innovation de l’Est parisien. Notre arrondissement possède en effet toujours de nombreux artisans. Nous pensons que nous devons mettre en place une série d’action ayant pour objectifs de valoriser ces artisans mais aussi créer une dynamique pour accueillir celles et ceux qui souhaitent développer une activité dédiée aux métiers d’art. C’est la raison pour laquelle nous proposons de :

-          créer un évènement grand public dédié à la création et aux métiers d’arts (ouverture des ateliers, parcours, rencontres, débat…)

-          créer une dynamique avec les principaux acteurs (Ecoule Boulle, Lieu du design…) afin de mutualiser les moyens

-          étudier la mise à disposition de locaux dans le périmètre Faubourg Saint Antoine / Avenue Daumesnil afin de faire venir de jeunes artisans et créateurs

-          Créer « Les Talents du 12eme », manifestation qui met en valeur les artisans

-          mettre en place tous les outils de communication afin de promouvoir nos artisans (communication digitale, réseaux sociaux)

-     labelliser cette démarche avec une signalétique et une marque spécifique

 

Le Viaduc des Arts, qui doit bien évidement ouvrir le dimanche, doit rester un pôle attractif de notre arrondissement mais aussi de tout l’Est Parisien.

Les commentaires sont fermés.