Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2015

Grève des éboueurs à Paris : la propreté doit enfin devenir une priorité à Paris

CQsh4gTW8AAwtWW.jpgLes poubelles commencent à s’accumuler dans les rues de la moitié des arrondissements de la capitale dont le 12eme arrondissement. La grève des éboueurs de Paris, commencée lundi 5 octobre dans un arrondissement sur deux, a été reconduite mercredi. Environ 30 % des quatre mille neuf cents agents chargés de la propreté ont suivi mercredi l’appel de la Confédération générale du travail (CGT) contre le blocage des carrières et pour la revalorisation des salaires. Ils étaient 56,8 % lundi et 39 % mardi à suivre le mouvement, selon la Mairie. Lundi, la collecte n’avait pas du tout été effectuée dans cinq arrondissements et avait été perturbée dans cinq arrondissements. Quatre déchetteries avaient été bloquées dans la journée par quatre cents grévistes.

Les syndicats CGT du nettoiement, des égouts, de TAM DPE (conducteurs de benne) doivent être reçus mercredi par la Mairie pour l’ouverture de négociations sur leurs revendications. La CGT a appelé à une manifestation jeudi à 14 heures au départ de la place de la République.

Finalement  cette grève montre  la rupture profonde entre la maire de Paris et son personnel ouvrier. Il est temps que la ville engage une discussion globale afin que la propreté puisse redevenir une priorité à Paris.

Les commentaires sont fermés.