Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2015

Samedi à la rencontre des habitants dans le quartier du Faubourg Saint-Antoine et au marché d'Aligre

IMG_5559-1.jpgNotre arrondissement, contrairement aux attentas du mois de janvier dernier, n’a pas été directement touché par les événements dramatiques qui se sont déroulés vendredi 13 novembre. Cependant avec la proximité de ces événements c’est tout un quartier qui durant de longues heures a vécu dans l’angoisse et la peur. Habitants et commerçants ont été les témoins de ce drame. De nombreux bléssés ont du reste été soignés à l’hopital Saint Antoine. Dans une note en date du 14 novembre, j’ai exprimé mon sentiment concernant cette attaque qui à touché notre pays.

C’est pour raison pour laquelle samedi je me suis rendu dans le quartier du Faubourg 

IMG_5555.jpgSaint antoine et au marché d’Aligre afin de rencontrer et échanger avec des riverains mais aussi les commerçants. Une très grande émotion était palpable sur le marché mais aussi dans les rues

 

. J’ai longuement parlé avec de nombreux habitants. À tous, mon message fut le suivant : le 13 novembre c’est une nouvelle fois notre pays, ses fondements, ses valeurs qui ont été attaqués. Face à la barbarie, il n’y a pas de meilleure réponse que le rassemblement des hommes et des femmes qui partagent la même émotion et aspirent à la tolérance et au respect. Ces terroristes ne pourront jamais, jamais, nous ôter ces valeurs. De nombreux riverains souhaitaient se mobiliser pour défendre ces valeurs.

Et parce que la vie continue, d(autres sujets ont été évoqués : la propreté, la circulation, la rénovation du marché couvert Bauveau…

 Enfin, dimanche, je me suis rendu à un hommage devant le Bataclan et les autres lieux de cette tragédie pour rendre hommage aux victime, exprimer notre solidarité et surtout réaffirmer les valeurs que nous portons, celles de

la liberté et la démocratie.

 

Les commentaires sont fermés.