Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2015

Une journée sur le terrain dans le 12eme arrondissement, à la rencontre des habitants, des commerçants et du monde éducatif

boulle.jpgSamedi, j’ai commencé ma journé sur le terrain en me rendant aux portes ouvertes de l’Ecole Boulle, rue Pierre Bourdan Cet établissement public d'enseignement est à la fois une école supérieure des arts appliqués et un lycée des métiers d'art, de l'architecture intérieure et du design. Haut lieu d’éducation artistique français et européen, l’École Boulle, première école de France pour l’enseignement des métiers d’art et des arts appliqués, est une institution résolument tournée vers l’avenir. Ouverte sur le monde, engagée dans la transmission de ses savoirs, elle aide ses élèves à construire leur futur tant personnel que professionnel. Aux prémices du XXIe siècle, les techniques classiques trouvent de nouveaux échos grâce à l’informatique et aux médias d’aujourd’hui, créant des champs d’application innovants. L’enseignements’adapte au courant contemporain et perpétue rigueur et créativité, faisant ainsi de l’École Boulle un véritable « conservatoire du geste et un laboratoire d’innovations ».

L’école, née en 1886 à une véritable histoire avec notre arrondissement qui fut durant de très longues années, le quartier de la création et de l’artisanat. Au total, l’école compte 1050 étudiants, dont environ 400 en design. Le rapport avec l’industrie est aujourd’hui indispensable. L’école attache donc dans la formation, une grande importance aux liens qui peuvent se développer avec des partenaires industriels. Ils constituent en effet un débouché « naturel » pour les étudiants. Ledesign est partout, c’est pourquoi l’École Boulle est en prise sur le monde. Les partenaires industriels (et institutionnels ou culturels) font de plus en plus appel aux écoles pour recruter des stagiaires, et la dimension technologique, pratique et commerciale de leur formation est donc indispensable. À cet effet, l’école Boulle devra prendre toute sa place dans le un projet indispensable à notre arrondissement : créer le pôle des métiers d’art dans le quartier des XV/XX, berceau de la création et de l’innovation.

terrain Porte dorée.jpgJe me suis ensuite rendu dans le quartier de la Porte Dorée à le rencontre des habitants et des commerçants. Je connais bien ce quartier du 12eme. Si beaucoup reconnaissent que le quartier est très agréable, un sujet les préoccupe tous : l'avenir de la petite ceinture. En effet, de nombreux riverains et acteurs locaux sont très attachés à ce futur projet, complètement à l’arrêt et sans perspective depuis 2001. L’extrême majorité des habitants est favorable à la création d’un espace vert type « coulée verte ». Les échanges avec les riverains rencontrés vont dans le même sens. En revanche, ils sont exaspérés par la Foire du Trône et les désagréments qui s’accompagnent : problèmes de circulation, de stationnement et d’insécurité. Nous l’avons affirmé à plusieurs reprises : nous sommes pour un départ de cette fête et la mise en place d’un vrai projet d’avenir et d’attractivité pour le bois de Vincennes.

po.jpgJ’ai enfin été, comme tous ans aux portes ouvertes du collège Sainte Clotilde et du Lycée professionnel Elisa Lemonnier. J’ai pu échanger avec la direction, les enseignants mais aussi certaisn habitants du 12eme.

Plus que jamais, c’est en étant présent sur le terrain, avec une équipe compétente, en allant à la rencontre des habitants du 12eme, en connaissant les problèmes que nous serons crédibles pour porter un projet innovant pour l’arrondissement !

Les commentaires sont fermés.