Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12eme arrondissement - Page 5

  • Samedi sur le terrain, à la rencontre du monde associatif du 12eme

    assos1.jpgSamedi, je me suis rendu, comme chaque année, au Forum des associations qui était organisé sur le boulevard de Reuilly. J’ai durant toute la matinée été à la rencontre des présidents et bénévoles qui tout au long de l’année font vivre ces structures. Le réseau associatif du 12e couvre un grand nombre de domaines : activités culturelles, pratiques sportives, solidarité, environnement… C’est, depuis toujours, un véritable atout pour notre arrondissement et pour l’épanouissement de tous.
Cette manifestation phare de la rentrée dans notre arrondissement permet d’offrir une vitrine représentative de la vie associative du 12e, de découvrir les associations, de trouver des ressources supplémentaires pour la vie quotidienne,de découvrir une activité de loisir ou de bénévolat mais aussi de renforcer le réseau de la vie associative, d’encourager les projets collectifs et interassociatifs et bien sûr obtenir toutes les informations que les habitants recherchent. Tout au long de cette matinée, j’en ai aussi profiter pour rencontrer les commerçants du boulevard de Reuilly, satisfait de ce forum !
En revanche, ils sont extremement mécontents de la façon dont se déroule les travaux concernant la création de la piste cyclable sur ce même boulevard…

    assos2.jpgC’est pour moi un vrai plaisir de rencontrer toutes ces associations, dont certaines que je connais depuis plus de 20 ans ! Nous avons, du reste, été chaleureusement accueillis tout au long des stands visités.

    Au quotidien, les associations prennent le relais d’une vie partisane et syndicale essoufflée, et offrent à tous des moyens d’expression et de participation. Mais si les associations jouissent dans l’imaginaire collectif d’un capital de sympathie important les problèmes auxquels elles sont confrontées sont grands : financement, responsabilité, gestion du temps…. . C’est la raison pour laquelle nous devons les soutenir et les aider. Dans le 12eme, la création de la maison des associations avenue Daumesnil est une bonne chose. Je pense que la mutualisation des moyens est aussi un chemin d’avenir. Enfin les manifestations tel que ce « Forum des Associations » est aussi apprécié des habitants et des responsables. Par ailleurs, il semble bien que ceux qui adhèrent dans au moins une association s’investissent et prennent de plus en plus de responsabilités. Ce processus de « professionnalisation » est souligné par de nombreux travaux : il se caractérise par un nombre croissant de salariés, une rationalisation des conditions d’exercice de la pratique bénévole, ou encore un lien de plus en plus attesté entre l’engagement associatif et l’activité professionnelle. Derrière ça, c’est la question du bénévolat qui est posée et plus généralement la façon dont nous pouvons, ensemble, réfléchir et agir pour un monde associatif toujours plus vivant !

  • Samedi prochain se déroule le Forum des associations du 12eme arrondissement.

    forum.jpgSamedi prochain se déroule le traditionnel Forum des associations du 12eme arrondissement. Il se déroule entre 10h à 18h sur le boulevard de Reuilly Plus de 200 associations du 12e seront présentent réparties en 7 villages thématiques : Solidarité, Culture, Sports et Loisirs, Economie sociale et Solidaire-Environnement, Jeunesse, Engagement et Participation citoyenne, et Education .

    De nombreuses animations et initiations vous seront proposées dans l'espace dédié au sport et sur la scène culturelle.

    Cet événement est une formidable opportunité pour ces associations locales de mieux se faire connaître auprès de leurs publics et de créer du lien entre les différents acteurs de nos quartiers.

    Au quotidien, je me félicite du dynamisme du monde associatif en général. En effet, parées de toutes les vertus, les associations prennent le relais d’une vie partisane et syndicale essoufflée, et offrent à tous des moyens d’expression et de participation. Mais si les associations jouissent dans l’imaginaire collectif d’un capital de sympathie important les problèmes auxquels elles sont confrontées sont grands : financement, responsabilité, gestion du temps…. . C’est la raison pour laquelle nous devons les soutenir et les aider. Dans le 12eme, la création de la maison des associations avenue Daumesnil est une bonne chose. Je pense que la mutualisation des moyens est aussi un chemin d’avenir. Enfin les manifestations tel que ce « Forum des Associations » est aussi apprécié des habitants et des responsables. Par ailleurs, il semble bien que ceux qui adhèrent dans au moins une association s’investissent et prennent de plus en plus de responsabilités. Ce processus de « professionnalisation » est souligné par de nombreux travaux : il se caractérise par un nombre croissant de salariés, une rationalisation des conditions d’exercice de la pratique bénévole, ou encore un lien de plus en plus attesté entre l’engagement associatif et l’activité professionnelle. Derrière ça, c’est la question du bénévolat qui est posée et plus généralement la façon dont nous pouvons, ensemble, réfléchir et agir pour un monde associatif toujours plus vivant !

  • Samedi sur le terrain, dans le quartier de la Porte Dorée pour rencontrer et échanger avec les riverains

    terrain51.jpgSamedi, je me suis rendu dans le quartier de la Porte Dorée afin d’y rencontrer les habitants et les commerçants.

    Si beaucoup reconnaissent que le quartier est très agréable, un sujet les préoccupe tous et qui malheureusement n’avance pas beaucoup de façon concréte : l'avenir de la petite ceinture. En effet, de nombreux riverains et acteurs locaux sont très attachés à ce futur projet, complètement à l’arrêt et sans perspective depuis 2001. C’est même, aujourd’hui, un sujet de discorde au sein de la majorité de gauche dans le 12eme arrondissement. L’extrême majorité des habitants est favorable à la création d’un espace vert type « coulée verte ». Les échanges avec les riverains rencontrés vont dans le même sens. Ils sont également toujours exaspérés par la Foire du Trône et les désagréments qui s’accompagnent : problèmes de circulation, de stationnement et d’insécurité. Nous l’avons affirmé à plusieurs reprises : nous sommes pour un départ de cette fête et la mise en place d’un vrai projet d’avenir et d’attractivité pour le bois de Vincennes. Autre sujet évoqué, la construction d’un hôtel entre le périphérique et le musée de l’immigration. Un projet souhaité par la ville mais qui ne fait pas l’unanimité au sein de cette majorité.

    terrain52.jpgDurant ces échanges, plusieurs idées ont aussi été évoquées notamment avec les commerçants : comment développer l’attractivité du quartier ? Quelle concertation à mettre en place entre les acteurs locaux ? Quelles mesures de sécurité à mettre en place de façon efficace ? Des questions essentielles qui doivent être mise sur la table rapidement…

    Plus que jamais, c’est en étant présent sur le terrain, avec une équipe compétente, en allant à la rencontre des habitants du 12eme, en connaissant les problèmes que nous serons crédibles pour porter demain un projet innovant pour l’arrondissement !

  • Samedi, reprise des visites sur le terrain dans le quartier de la Nation

    IMG_3820.jpgSamedi, je me suis rendu dans le quartier de la Nation, sur le marché du Cours de Vincennes, avenue du docteur Arnold Netter et dans les rues du Rendez-vous et Marsoulan. A cette occasion j’ai renconté des riverains et des commerçants et de nombreux sujets ont été abordés mais aussi les solutions et les améliorations à apporter. Plusieurs problèmes existent : le manque de stationnement, la propreté et la sécurité. Quartier familial par excellence, il est effectivement frappant de constater l’augmentation de l’insécurité. De nombreux commerçants m’ont informé d’une situation de plus en plus dégradée. Avec les problèmes de propreté et de stationnement, la sécurité reste une priorité pour améliorer la vie de nos quartiers. J'ai aussi évoqué avec des habitants la future réorganisation de la place de Nation. C'est effectivement un sujet que nous devrons aborder les prochains mois. La place de la Nation et tout le quartier doit retrouver son attractivité et être un pôle incontournable de l’Est parisien !

    Nous avons eu beaucoup d’échanges dans un quartier qui est, pour certain, en perte de dynamisme. En effet, si durant des décennies la rue du rendez-vous (mais aussi Marsoulan) fut LA rue commerçante par excellence elle est aujourd’hui en manque de repères et aucune vision n’est proposée par l’actuelle majorité. Plusieurs sujets sont en questions : IMG_3819.jpgpiétonisation, éclairage, stationnement… Les commerçants mais aussi les riverains, sont en attentes de nombreuses réponses. Ouverts au dialogue et aux propositions, ils souhaitent une concertation globale sur l’ensemble du quartier. En effet, nous ne pouvons pas parler de l’avenir de la rue du rendez-vous sans évoquer, par exemple le problème de la tenue des manifestations place de la Nation ou bien encore l’arrivée du tramway sur les sur le cours de Vincennes.

    Une nouvelle fois, ce fut une matiné passionnante, à la rencontre des habitants de notre 12e. En cette rentrée 2015 nous allons bien évidemment multiplier ces rencontres pour être, plus que jamais, toujours plus proche des riverains, connaître les problématiques et proposer unprojet innovant pour notre arrondissement !

  • Bonnes vacances !

    vigne.JPGDurant les vacances, et à partir du lundi 27 juillet, nous allons vous proposer une rétrospective des 6 premiers mois de l’année. L’actualité du 12eme dans le rétroviseur !

    Nous vous souhaitons un bel été ! Rendez-vous fin aout pour la reprise, au cœur de nos quartiers, de nos actions !

    Bonnes vacances !

  • Le marché couvert Beauvau, place d’Aligre, en partie détruit par un incendie

    IMG_3290.jpgTôt  lundi matin, une partie du marché alimentaire couvert Beauvau, situé place d’Aligre, a été endommagé par un incendie. Appelés peu avant 4 heures, cinquante pompiers armés de cinq lances à incendie ont mis une heure à maîtriser le feu qui a endommagé 200 m2 sur les 2 000 m2 que compte le bâtiment mais aussi une partie de la toiture côté place d’Aligre. Le sinistre n’a fait aucun blessé. Inscrit au titre des monuments historiques, le marché Beauvau bâti en 1843 est donc fermé jusqu’à nouvel ordre.

    L’incendie s’est déclaré à l’intérieur de la halle couverte chez l’un des commerçants avant de se propager à une partie la toiture et trois commerces ont été touchés.

    IMG_3249.jpgJe me suis donc rendu mardi soir place d’Aligre afin de rencontrer les commerçants mais aussi les riverains. Au-delà de l’émotion que suscite cet incendie auprès des riverains du quartier, se pose aujourd’hui un vrai problème concernant l’organisation de ce marché. En effet, le marché couvert risque de rester fermé plusieurs semaines. Il va donc falloir le réorganiser. Pour mémoire ce marché est le seul de la capitale à se tenir six jours sur sept. C’est aussi pour notre arrondissement un lieu particulièrement attractif. Je souhaite que très rapidement la mairie du 12eme soit force de proposition afin que vive ce formidable marché !

  • Un téléphérique entre la gare de Lyon et la gare d’Austerlitz….. ???

    Rebelote…. ? Après Anne Hidalgo durant la campagne des municipales, c’est au tour de la RATP de se lancer dans ce projet….. Petit rappel : A l’occasion de la campagne électorale de mars 2014, l’association Oser Paris, association de promotion de Mme Hidalgo,  avait présenté  les 100 propositions issues d’un  « processus de démocratie participative ». Entre ces dizaines de propositions plus ou moins réalistes, l’une d’elles était particulièrement…croustillante : installer une télécabine entre la gare de Lyon, située dans notre arrondissement et la gare d’Austerlitz. A l’époque, je me posais la question comment, une candidate à la Mairie de Paris pouvait sérieusement envisager la création d’un tel équipement. La presse précisait  «Pour la liaison entre Austerlitz et gare de Lyon, on a imaginé la mise en place de sortes d'œufs au-dessus de la Seine, pour faciliter le transport des voyageurs», explique Jean-Louis Missika avec une certaine hésitation dans le ton »...et pour cause… . J’expliquai qu’à mes yeux, le pire dans l’histoire, c’est avoir « osé » évoquer cette proposition complétement farfelue. Nous espérions en avoir terminé, mais voilà que la RATP s’y met aussi. La Régie autonome des transports parisiens (RATP) vient de présenter un partenariat de recherche et développement autour des téléphériques urbains…… Tout cela n’est pas sérieux…

    Pour fluidifier le trafic devenu impossible en raison de la politique menée par l’actuelle majorité dans Paris, utilisons les transports en commun et créons, par exemple une liaison sur la Seine entre la gare de Lyon et la gare d’Austerlitz. Ou bien encore, développons sur le pont Charles de Gaulle, qui relie les 2 gares, une navette directe. Ce projet aura une incidence sur l'ensemble du quarteir des XV/XX.

    Et je ferai grâce ici des incidences budgétaires sur les finances de Ville de Paris. Que la majorité municipale se mette enfin à s’occuper des parisiens plutôt que de lancer des débats qui n’apportent rien à l’avenir de Paris et à l’amélioration de nos quartiers !

  • Sur le terrain à la rencontre des associations sportives et des habitants du quartier Jardin de Reuilly.

    terrain1.jpgSamedi se déroulait dans notre arrondissement la 6eme édition de l’événement« 12eme aux sports », une journée consacrée à la pratique du sport dans le 12eme. Durant toute une journée, les associations sportives investissent le gymnase de Reuilly et le jardin de Reuilly - Paul Pernin pour des démonstrations. Les habitants peuvent découvrir de très nombreuses activités, se renseigner et s’inscrire. A cette occasion j’ai rencontré de nombreux présidents d’associations. La pratique du sport a toujours été une priorité dans notre arrondissement. Nous avons, en effet,  la chance, depuis de très nombreuses années d’avoir dans le 12eme des structures qui permettent à tous ces pratiques : bois de Vincennes, stades, gymnases, cours de tennis…. A cet effet, l’un des futurs chantier sera la rénovation du vélodrome « La Cipale », au cœur du Bois de Vincennes, promis depuis des années et jamais (ou partiellement..) réalisée… Voilà un site qui doit mis en valeur.

    terrain2.jpgPar la suite, j’en ai profité pour rencontrer les riverains et les commerçants du quartier Jardin de Reuilly, plus précisement allée Vivaldi, rue Hénard et avenue Daumesnil. L’un des gros problème auxquel sont confrontés les habtitants est la sécurité. L’insécurité est en train d’augmenter de façon inquiétante dans le quartier jardin de Reuilly (et plus précisément allée Vivaldi, rue Riesener, rue Hénard, rue Jacques Hillairet). En effet, plusieurs riverains se sont plaints à la mairie et au commissariat afin de dénoncer les actions d’une bande de délinquants, très irrespectueux des règles les plus élémentaires du « vivre ensemble ». Aujourd’hui ce phénoméne se déplace vers le quartier de Bercy. En effet, plusieurs riverains m’ont informé de cette situation. Il n’est pas admissible que des riverains de notre arrondissement (et d’ailleurs) subissent ce genre de nuisances. Même si la mairie ne possède pas de pouvoir de police, elle doit agir, en concertation avec le préfet de police. Plus que jamais, le débat sur la création d'une police municipale à Paris est à l'ordre du jour...

    Enfin dimanche, je me suis rendu sur la promenade plantée où se déroulait Art en balade, parcours d’artistes organisé par une cinquantaine d’artistes plasticiens tant amateurs que professionnels qui présentent leurs travaux au grand public. A cette occasion,  la Promenade plantée se transforme en une galerie d’art. Une très belle initative !

  • Le 2 juillet, 1ère édition du Pari des Libraires

    document.jpgJeudi  2 juillet à partir de 16h, l’association Paris Librairies lance,  la 1ère édition du « Pari des Libraires ».

    « Paris est la plus grande librairie du monde, vous avez donc à coup sûr une librairie près de chez vous. Pousser la porte d’une librairie et choisir d’y acheter vos livres, c’est construire votre ville de demain. Une ville de liens, de culture et d’échanges vivants. Une ville de liberté, de diversité. La librairie est un carrefour de rencontres et de connaissances ; choisir d’y entrer, c’est s’engager à préserver un lieu de partage, de découvertes et de conseils. C’est faire le choix de l’humain, c’est permettre un accès pour tous à la culture. Rencontres, débats, lectures, concerts, expositions, cela se passe à côté de chez vous… »

    Jusqu’à la nuit tombée, se tiendra ainsi, dans plus de 80 librairies indépendantes parisiennes, dont 5 dans le 12e, un évènement convivial promouvant l’activité de ces professionnels.

    Pour sa première édition, le Pari des Libraires a pour thème la Liberté, valeur fondatrice de la librairie indépendante.

    Librairies du 12e participant à l’opération

    • L’ARBRE À LETTRES - 62, rue du Fbg St-Antoine  - 01 53 33 83 23
    • CHARYBDE- 129, rue de Charenton - 09 54 33 05 71
    • GLADIEUX – AUTANT EN EMPORTE LE VENT - 80, rue du Rendez-Vous - 01 43 40 41 40
    • LA TERRASSE DE GUTENBERG - 9, rue Emilio Castelar - 01 43 07 42 15
    • LIBRAIRIE LA BRÈCHE - 27 rue Taine - 01 49 28 52 44

    Suivez l’événement et découvrez les librairies de votre quartier sur www.costo.paris , le réseau des commerçants connectés.

  • Un samedi sur le terrain à la rencontre des riverains de l'avenue Daumesnil

    terrain1.jpgSamedi matin, j’ai commencé mes visites sur le terrain dans le quartier de la rue de Fécamp, avenue Daumesnil et avenue Michel Bizot. A cette occasion, j’ai rencontré de nombreux commerçants et des riverains. Quartier familial par excellence, il est frappant de constater l’augmentation de l’insécurité. De nombreux commerçants m’ont informé d’une situation de plus en plus dégradée. Avec les problèmes de propreté et de stationnement, la sécurité reste une priorité pour améliorer la vie de nos quartiers. Le sujet de l’avenir de la Petite Ceinture fut aussi évoqué. Pour mémoire je soutiens l’idée de la création d’une promenade plantée. Les riverains sont depuis longtemps favorables à ce projet. Tous ont regretté le manque d’ambition de la municipalité sur ce dossier depuis plus de 10 ans.  Ils sont aussi exaspérés par la Foire du Trône et les désagréments qui s’accompagnent :problèmes de circulation, de stationnement et d’insécurité. Nous l’avons affirmé à plusieurs reprises : nous sommes pour un départ de cette fête et la mise en place d’un vrai projet d’avenir et d’attractivité pour le bois de Vincennes.

    terrain2.jpgJe me suis ensuite rendu à la fête de l’école du groupe scolaire Saint Pierre Fourrier – Eugène Napoléon, rue du Faubourg Saint Antoine. A cette occasion, j’ai pu échanger avec des professeurs mais aussi de très nombreux parents habitants notre arrondissement. Une très belle fête avec beaucoup de de dynamisme et des enfants heureux !

    Et enfin, dimanche, comme de nombreux parisiens, je me suis promené dans les rues afin de participer à la fête de la musique. Là encore, comme chaque année, de belles rencontres et découvertes en plein cœur de notre arrondissement.

    Plus que jamais, et dans le contexte politique actuel, l'avenir de notre arrondissement se prépare sur le terrain, au plus proche de nos concitoyens et au cœur de nos quartiers