Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A découvrir - Page 5

  • Futur quartier Bercy-Charenton : nous souhaitons une véritable concertation pour un quartier attractif, équilibré avec des habitations pour tous et des équipements publics

    IMG_0657.jpgHier soir je me suis rendu à la réunion qui se déroulait à la Mairie du 12eme concernant le projet d’aménagement « Bercy/Charenton ». Cette réunion avait pour but de lancer la phase de concertation qui se poursuivra au premier semestre 2015. Initié en 2010 (…) ce projet a pour objectif d’aménager l’espace où se situe les voies ferrées qui coupe le quartier des quais de Seine du reste de notre arrondissement lorsque l’on arrive à Paris par l’autoroute A4. Une zone infranchissable qui se rajoute au périphérique pour compliquer le parcours entre Paris et Charenton-le-Pont. Cette transformation s’inscrit dans le prolongement du Parc de Bercy et de Bercy Village.

    Le 17 novembre dernier, le Conseil de Paris a donc acté l’extension du périmètre de la ZAC et l’enrichissement des objectifs poursuivis et modalités de la concertation

    Ce qui est ainsi annoncé, est le prolongement jusqu’à Charenton de la rue Baron le Roy en réservant la voie aux transports en commun, vélo et piétons, la création de deux passerelles pour franchir les voies, agrémentées d’îles vertes ferroviaires pensées comme des pas japonais, l’élargissement du quai sous le pont National, la création d’un cheminement piéton entre le boulevard Poniatowski et l’immeuble Lumière (avenue des Terroirs de France), un jardin public surplombant la Seine en face du Lumière…. Le cœur de ce nouveau quartier, situé au croisement entre le viewmultimediadocument.jpgboulevard Poniatowski et la rue prolongée Baron le Roy, comprendra plusieurs milliers de logements (combien réellement ?), des bureaux, des équipements de proximité… Initialement périmètre à 63 hectares, le site s’est vu ajouté le quartier « Léo Lagrange » afin de pouvoir y installer un nouveau collège et autres équipements, notamment sportifs. Un prolongement qui permet d’ouvrir ce nouveau quartier vers le bois de Vincennes.Le bilan de la concertation devrait être présenté au printemps 2015. Il a été annoncé que les premiers logements seraient livrés en 2018 et que la fin des travaux sont prévus en 2030.

    Voilà la photographie globale….

    Cependant, d’importantes questions se posent : quels types de logement et pour qui (nous souhaitons une large partie de logement intermédiaire) ? Quel avenir pour le tunnel Baron Le Roy et les artisans installés ?  Quel aménagement culturel pour créer de l’attractivité (nous souhaitons la création d’un musée archéologique) ? Comment intégrer de façon concrète ce nouveau quartier à l’ensemble de notre arrondissement ? Où en est le projet d’installation d’une déchèterie dans ce quartier (réponse fin 2014 visiblement) ? Quid d’un comité permanent de concertation ? L’extension de ZAC vers le stade Léo Lagrange et le bois de Vincennes ouvre aussi la réflexion sur le bois de Vincennes (suppression de l’entrée du périphérique ? Quel avenir pour la pelouse de Reuilly…. ?)

    Bref, ce dossier est l’un des plus importants concernant l’avenir de notre arrondissement mais aussi de l’est parisien. Il n’aboutira que si la concertation est réelle, si il est entièrement intégré à l’ensemble de notre arrondissement et si nous lui donnons du sens, en créant un quartier équilibré avec de l'activité économique, des équipements publics et des habitations pour tous ! 

  • Réunion UDI 12eme : des nouveaux visages et une dynamique pour préparer l’alternance.

    IMG_0595.jpgMercredi soir s’est déroulée la réunion de la section UDI du 12eme arrondissement. Il y avait du monde, des nouveaux visages et un désir fort de s’engager. Une belle et compétente équipe motivée qui souhaite s’investir !  Plusieurs débats ont rythmés cette rencontre : un bilan des élections interne à l’UDI, un point sur la situation politique nationale mais aussi régionale et parisienne, un compte-rendu du conseil d’arrondissement du 1er décembre….bref, un moment d’échange et de partage.

    Sur de nombreux sujets locaux, nous devons affirmer nos convictions et prendre part aux débats. Nous devons aussi travailler sur les idées et les propositions, comme, par exemple, l’avenir de la ZAC Bercy/Charenton, de la petite ceinture, de l’absence d’attractivité, de l’ouverture le dimanche de Bercy Village, du logement…. Notre arrondissement fut, durant de très longue année, représenté par le Centre en raison, notamment de sa sociologie, de son IMG_0602.jpghistoire et de son action très forte dans nos quartiers.  Nous sommes nombreux à penser que notre famille politique, très impliquée dans notre arrondissement en raison de ses réalisations urbaines (coulée verte, viaduc des arts, Bercy, jardin de Reuilly, port de l’Arsenal…) peut faire basculer notre arrondissement.  Cependant, cette victoire ne sera possible que dans l’union mais aussi en travaillant quotidiennement sur le terrain, en portant un projet innovant et en ayant un comportement ouvert et tolérant !

    Dans tous les cas de figure, et plus que jamais, c’est sur le terrain et en mettant en avant un projet et des idées innovantes que nous pourrons, demain, proposer une véritable alternative. Plus de 2 000 parisiens ont déjà rejoint l’UDI. Il est donc maintenant important de créer, dans nos arrondissements, une dynamique commune. Enfin, c’est en s’ouvrant sur la société civile, représentative de nos quartiers, travaillant depuis longtemps aux côtés des habitants et des associations, que nous pourrons proposer un nouveau choix pour le 12eme et Paris, porter nos convictions, avec des hommes et des femmes ancrés dans l’arrondissement.

    La prochaine rencontre est programmée en janvier.

  • Samedi, sur le terrain dans le 12eme, au cœur de nos quartiers avec les habitants pour échanger, écouter et proposer

    matin.jpgSamedi, je me suis rendu avenue Arnold Netter puis boulevard Poniatowski pour rencontrer les habitants. Avenue Arnold Netter, j'ai échangé avec les riverains et commerçants sur les problèmes du quartier mais aussi lsur es solutions et les améliorations à apporter. Plusieurs problèmes existent : le manque de stationnement, la propreté et la sécurité. Les riverains sont en effet exaspérés par le manque de propreté qui règne dans le quartier. Ils regrettent également l’absence sur le terrain de l'actuelle majorité municipale quand un problème persiste. Boulevard Poniatowski, nous avons échangé avec les riverains sur les différents problèmes locaux existants et en particulier le problème de la pelouse de Reuilly et de la Foire du Trône. Nous pensons que la Foire du Trône ne doit plus se tenir sur la Pelouse de Reuilly. Nous sommes, de façon plus générale, favorable à une vraie politique novatrice pour le Bois de Vincennes dans lequel la Pelouse de Reuilly aurait toute sa place. De belles et intéréssante rencontres !

    ecole.jpgEn début d’après-midi, je me suis rendu devant la mairie du 12eme où un rassemeblement de parents d’élèves était organisé. Ces derniers demandent en effet la création de REP (Réseau d’Education Prioritaire) de 3 groupes scolaires (Lamorricière, Bréche aux loups et Bercy), actuellement refusé par le rectorat. En effet, suite aux annonces du rectorat levendredi 21 novembre, le rectorat de Paris a communiqué la nouvelle « carte » de l’éducation prioritaire. La capitale doit se serrer la ceinture et se contenter de 29 réseaux, contre 32 précédemment. La nouvelle carte s'appliquera sur tout le territoire à la rentrée 2015 avec 350 «réseaux d'éducation prioritaire renforcés»  Comme l'éducation prioritaire comptera toujours un millier de réseaux, certains établissements entreront en zone d'éducation prioritaire (ZEP) et d'autres en sortiront, choix effectué par chaque académie suivant un indicateur social. Le fait pour ces 3 groupes scolaires de ne pas être en REP est la crainte de classes plus chargées et la perte de dispositifs de soutien des élèves.

    kermesse.jpgJe me suis ensuite rendu dans plusieurs kermesse et fête de noël organisées dans 3 paroisses de notre arrondissement : Le St Esprit, St Eloi et les XV/XX. Là encore de très nombreuses rencontres avec les riverains et les bénévoles. A chaque fois, j’en profite pour échanger avec les responsables. C’est toujours un moment chaleureux. De très nombreux habitants sont venus spontanément échanger avec moi des problèmes du quartier mais aussi pour nous encourager dans notre démarche !

    Ce fut, une nouvelle fois, une belle journée sur le terrain, dans notre XIIe arrondissement ! Une journée de proximité, d’échanges et de rencontres pour être, plus que jamais, à l’écoute  de nos concitoyens pour que demain nous puissions proposer une alternance crédible !

  • Semaine du Handicap dans le 12eme

    document.pngA partir du 24 novembre et jusqu’au au 30 novembre, la Mairie du 12e et ses partenaires vous invitent à découvrir les évènements de la « Semaine du Handicap » à travers l’arrondissement (Expositions, ateliers, projections, spectacles...). Il s’agit de la 6eme édition. Les activités sont accessibles à tous les publics et permettent de découvrir les structures ainsi que les actions qui favorisent l’accès de tous à l’éducation, à la culture et aux loisirs. Au printemps 2015, ces activités seront prolongées par l’organisation du mois extraordinaire du handicap.

    A cet effet, je suis très heureux que le Jardin d’enfant Danièle Pernin «Ecole Gulliver», rue des Pirogues de Bercy, participe à ces journées. L’Association Pour l’Accueil de Tous les Enfants, l’A.P.A.T.E, a été fondée en octobre 1990. Sa vocation est de lutter contre l’exclusion des enfants pour cause de handicap ou de maladie en pratiquant l’intégration collective de ces enfants dans des établissements qu’elle crée et gère, l’A.P.A.T.E. Ces structures cherchent à réduire une inégalité de droit générée par l’inégalité naturelle provoquée par le handicap.

  • Nous soutenons la création d’un musée de la préhistoire dans le quartier de Bercy

    bercy-02-804e2.jpgDans un courrier en date du 14 novembre, 2 chercheurs du Laboratoire Autonome d’Anthropologie et d’Archéologie, qui a récemment installé une partie de ses bureaux dans le douzième arrondissement sur le site de Bercy–Charenton viennent de faire une proposition intéressante. Ils demandent à la maire du 12eme la « création d’un musée de préhistoire à Bercy présentant de manière plus vivante qu’au Musée Carnavalet les pirogues découvertes en 1991 et le matériel associé ». Ce projet est aussi porté par le collectif Baron Le Roy, situé dans le tunnel.

    Je suis extrêmement favorable à ce projet, que j’ai défendu lors des dernières élections municipales dans notre arrondissement. En effet, un musée, ou un lieu d’exposition en plein du quartier de Bercy, autour d’un aménagement spécifique, serait un vrai plus pour le quartier et son attractivité.  

    Dix pirogues, dont certaines à l’état de fragments, ont été trouvées sur le site de Bercy à l’occasion du chantier pour créer le quartier de Bercy en 1991 et 1992. Cet ensemble d’embarcations préhistoriques est l’un des plus anciens conservés au monde. Les deux plus complètes sont la pirogue P06 qui date de 4800-4300 av. J.-C. (culture de Cerny, spécifique à la Seine et à la Marne) et la pirogue P03 de 2700 av. J.-C. Ce fut surtout une découverte importante. En effet, les premières traces de la création de Lutèce datent de 2 000 ans. Avec ces pirogues, nous nous situons 4 à 6 000 ans avant J-C.
    Elles étaient utilisées par les pêcheurs du Néolithique qui s’étaient installés sur la rive droite de la Seine, entre le lit du fleuve et un chenal latéral. Les pots de terre cuite qu’ils utilisaient pour leur cuisine sont également exposés au musée.

    Elles ont été traitées au Danemark et à Grenoble pendant plusieurs années dans un centre spécialisé et sont aujourd’hui exposées au musée Carnavalet. Une superbe exposition s'était tenue, à l’époque, à la Mairie du 12eme.

    Dans le cadre du futur projet Bercy-Charenton, nous souhaitons donc que cet espace lié à l’histoire soit présent.

  • Innovation et attractivité : le 12eme doit être le pôle de développement des incubateurs

    701545326.jpgParis vient de conclure un partenariat inédit avec le Canada, qui permettra à quatre jeunes entreprises outre-Atlantique du domaine de la e-santé de rejoindre des incubateurs. Cependant, il existe déjà dans le 12eme arrondissement un incubateur spécialisé dans la santé et plus précisément dédié à la Vision.

    Et rien d’étonnent de l’avoir créé au cœur de l’hôpital des XV/XX, spécialisé dans la vision, une structure innovante et de recherche. Cet incubateur est un acteur de la création d’entreprises et favorise également le développement de jeunes entreprises innovantes, dédiées au domaine de la vision, dans le secteur des biotechnologies, des dispositifs médicaux et du handicap (TIC). L'incubateur est ouvert à tout porteur de projet d’entreprise, académique ou non, qu’il soit francilien, national ou international, qui veut travailler en liaison avec la recherche de très haut niveau.

    Il propose ainsi un accompagnement adapté, opérationnel et personnalisé aux entrepreneurs (services, conseils et assistance de qualité : savoir-faire, formations, mise en réseau, partenariats public/privé et privé/privé, recherche de financement pour des projets de R&D collaboratifs et/ou de l’entreprise…), un environnement scientifique d’excellence et des outils uniques ainsi qu’une offre immobilière et des services logistiques associés.

    Cette stratégie des incubateurs doit se développer dans notre arrondissement. C’était l’une de nos propositions pour le bâtiment qui abritait le magasin Surcouf. En effet, en raison de son histoire, le 12eme doit devenir et mettre à disposition de ces jeunes entreprises, un écosystème dans lequel il aura des relations privilégiées avec les acteurs du développement économique (agences de développement, pôles de compétitivité…) afin de favoriser l’innovation technologique des entreprises. Créer ces conditions, c’est créer une image d’arrondissement dynamique, attractif ; un lieu d’expertise, de rassemblement, de partage, d’échange et de convivialité où les jeunes entreprises atteindront, rapidement et dans les meilleures conditions, le stade d’entreprise à fort potentiel de développement.

    C’est, enfin, un vrai projet d’avenir pour nos quartiers, l’Est Parisien et par conséquent, pour la vie locale

  • Feuille de route de la majorité municipale : ouverture de la Petite Ceinture et…une déchetterie dans le 12eme ?

    3720446641.jpgÀ l'occasion des 6 premiers mois de mandat, la maire du 12e vient de publier les feuilles de route qu’elle confie à chacun des membres de son exécutif. Si l’exercice a le mérite d’exister, nous sommes davantage proches d’un catalogue exhaustif que d’actions concrètes.
    2 informations sont tout de même à noter : dans sa lettre de mission au 1er adjoint, la maire du 12e demande à « veiller à ce que les perspectives d’ouverture au public de certains tronçons de la Petite ceinture se mettent en œuvre dans le XIIe arrondissement. Vous accompagnerez le développement de nouveaux usages –récréatifs, sportifs, agricoles ( ?) – dans le respect de la biodiversité ». Cette information est importante. Depuis des années, nous demandons l’aménagement de la Petite ceinture, toujours refusé par la majorité PS/Vert/PC.. Dans la continuité des ouvrages incontestables déjà réalisés dans l’arrondissement, comme la promenade Plantée, c’est dans cet esprit que nous souhaitons aménager la Petite ceinture en coulée verte (promenades paysagées, piste cyclable, espaces variés de loisirs et de jeux…). L’objectif 1er étant d’éviter tout type de pollutions (sonore, visuelle…) nous refusons d’abord la réversibilité du projet qui permettrait un jour futur de revoir les trains sur la petite ceinture. C’est pourquoi nous pensons que cette phrase dans cette lettre de mission est très ambiguë… Au-delà d’ouvrir quelques tronçons, quel projet global ? Quelles perspectives ? Une nouvelle fois, nous sommes dans le flou sur un aménagement qui doit être le fer de lance de d’une réhabilitation plus large et ambitieuse.

    dechetterie.gifLa deuxième information, qui est malheureusement une confirmation, est la création d’une déchèterie dans notre arrondissement (dans le quartier de Bercy ?). En effet, la maire demande clairement dans sa lettre de mission à son adjoint « de nouveau sites de dépôts et retraitements seront proposés aux habitants. Vous envisagerez l’ouverture sur notre territoire d’au moins une nouvelle déchèterie de proximité, adossée à une ressource permettant de collecter, réparer et revendre à bas prix des objets usagés ». Ce projet estsous-jacentdepuis plusieurs années. Bien évidemment, nous nous opposerons ce projet. Car au–delà de cet aménagement, c’est toute la circulation et la fluidité d’un quartier qui peut être remis en cause avec le passage de dizaines de poids lourds par jour. Le nouveau POPB va déjà engendrer d’énormes problèmes de fluidité. La création d’une déchetterie dans ce quartier sera très négatif.

    Bien évidemment, nous suivons de près ces 2 « projets » qui auront des impacts non négligeables sur la vie quotidienne dans nos quartiers.

  • Inauguration du nouveau conservatoire du 12eme arrondissement

    1396175181.jpgLe week-end prochain se déroule l’inauguration du nouveau conservatoire Paul Dukas. Ce nouveau bâtiment, destiné à remplacer celui de la rue de Picpus devenu au fil des ans trop petit, se situe rue Jorge Semprun, proche de la rue du Charolais, limitrophe des voies de la gare de Lyon. Ce nouvel établissement a été dessiné par l’architecte Bernard Desmoulin.
    Il est constitué de deux volumes identifiables
    • le premier, horizontal est le bloc de l’auditorium recouvert d’une surface végétalisée en terrasse.
    • Le second, en creux, est une courbe construite sur 6 niveaux pour accueillir les salles d’enseignement.
    Cette courbe crée une articulation douce entre les constructions des rues Jorge Semprun et du Charolais.
    Cette disposition offre l’image d’un équipement public accueillant, composant aimablement avec son environnement. Entre l’espace public et l’accueil, un parvis recouvert de pierre volcanique, prolonge à l’extérieur le hall. Sa surface est de 4236m² et 271m² de sous-sol pour une surface utile de 3692m².

    A cette occasion, le Conservatoire municipal du 12eme, qui accueille plus de 1000 élèves et 50 professeurs de musique organise des portes ouvertes. Celles-ci ont pour vocation de per mettre aux habitants de venir découvrir le nouveau bâtiment, ouvert en septembre dernier. Afin de célébrer cet évènement et saluer cette réussite architecturale et technique le conservatoire ouvre ainsi ses portes au grand public durant deux journées, le vendredi 17 et le samedi 18 octobre.  Musique, art dramatique, danse seront au programme.

  • Deux jours pour aider les associations locales grâce à MICRODONS

    IMG_9905.jpgUne carte-don qu’on passe en caisse. C’est l’astuce trouvée par microDON pour booster la collecte d’argent au profit des associations parisiennes. L’an dernier, pour la première édition, l’opération avait permis de réunir 121.552 euros au profit d’associations à vocation sociale.

    La carte microDON est un flyer papier à l’effigie de l’association présente en magasin qui, doté d’un code-barres, permet de faire un micro-don de 2€ (ou plus) pour un projet d’intérêt général en le passant en caisse au moment de régler ses achats. Les frais de collecte sont couverts par les sponsors, ainsi 100% des dons sont intégralement reversés aux associations bénéficiaires.

    Au-delà de la collecte, l’opération constitue une formidable opportunité pour ces associations locales de mieux se faire connaître auprès de leurs publicset decréer du lien entre les différents acteurs de nos quartiers. Toutes les informations ici

  • Jusqu’au 28 septembre : renouvellement des conseils de quartier dans le 12eme

    1665102529.jpgLes conseils de quartier ont pour mission d'encourager l'accès à la participation démocratique et d'inciter à une citoyenneté active, directe, au plus proche des lieux de vie des habitants. Dans notre arrondissement, il existe 7 conseils de quartier.

    A la suite des élections municipales, le renouvellement des conseillers de quartier est désormais en cours, et le collège « habitant » des Conseils de quartier va faire peau neuve à la rentrée 2014. Selon l’article 8 de la Charte des Conseils de quartier, le collège habitant de chaque Conseil de quartier comporte 20 membres, « désignés par tirage au sort parmi les habitants du 12e qui se sont portés volontaires. Une liste complémentaire de 10 membres par quartier sera également tirée au sort pour pourvoir  au remplacement des postes vacants dans ce collège ».

    Un appel à volontaires est donc lancé : si vous habitez ou travaillez dans le 12e, et souhaitez-vous investir sur des thèmes tels que l’espace public, l’animation, la solidarité ou l’environnement au sein de votre quartier, n’hésitez plus !

    Proposez votre candidature (nom et coordonnées), par mail à marion.toulat@paris.fr ou par téléphone au 01 44 68 13 52/48. Le tirage au sort des conseillers de quartier, parmi les candidatures reçues, aura lieu fin septembre, pour une installation de chacun des 7 Conseils entre le 6 et le 16 octobre