Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paris - Page 5

  • #jesuischarlie : ils ont voulu assassiner la République, la démocratie et la liberté

    IMG_0815.jpgRarement, la République, les fondements de notre démocratie, de notre idéal auront été attaqués de la sorte, avec une telle violence. Un groupe de barbares agissant au nom d’une religion ont imaginé, dans leur coin, pouvoir éteindre à tout jamais ce que nous avons de plus cher au fond de nous : la liberté. L’émotion qui submerge notre pays tout entier depuis hier est la preuve de notre indéfectible volonté de continuer à avancer, ensemble. « 12 morts, 66 millions de blessés» pouvait- on lire sur de nombreuses pancartes ou sur les réseaux sociaux. C’est exactement l’impression qui domine. Ces assassins ont tenté de tuer chacun d’entre nous. C’est tout un peuple et au-delà, l’esprit de 1789, une civilisation porteuse des valeurs universelles qu’ils ont voulu abattre. Ils se sont trompés. Ils ont déjà perdu. Tuer des journalistes montre à quel point ces terroristes ont peur de la liberté d’expression, de la liberté de la presse, de la liberté tout simplement ! Finalement, ils ne connaissent pas la France, l’Europe démocratique, l’envie des peuples de vivre ensemble, avec nos spécificités pour construire, demain, un monde libre dans lequel chacun pourra s’exprimer !

     

    Des journalistes, des policiers sont morts. Notre devoir est aujourd’hui de ne pas tomber dans l’amalgame, dans les conclusions faciles. Cette attaque vise à diviser, nous ne devons pas tomber dans ce piège.  Il faut traduire en justice les auteurs de ces actes de terrorisme. Il est impératif de combattre par tous les moyens, les menaces que les actes de terrorisme font peser sur la paix et la sécurité nationale et internationale. Ces actes de terrorisme sont des crimes injustifiables, quels qu’en soient les motivations et les auteurs et indépendamment de l’endroit et du moment où ils sont commis.

     

    IMG_0812.jpg"L'union nationale doit se faire autour de la mémoire des personnes lâchement assassinées, journalistes et policiers, de la solidarité envers les personnes blessées et envers toutes les familles des victimes. L'union nationale doit se faire autour de l'affirmation de valeurs et principes au fondement de notre République : la liberté sous toutes ses formes, et notamment la liberté d'expression, la liberté d'information, la liberté de comprendre, la laïcité"

    Fort de cette union nationale et du soutien international, nous devons combattre le terrorisme et défendre toutes les libertés. Le 7 janvier 2015, c’est notre pays, ses fondements, ses valeurs qui ont été attaqués. Face à la barbarie, il n’y a pas de meilleure réponse que le rassemblement des hommes et des femmes qui partagent la même émotion et aspirent à la tolérance et au respect. Ces terroristes ne pourront jamais, jamais, nous ôter ces valeurs.

  • Stationnement à Paris et dans le 12eme: explosion des tarifs depuis le 1er janvier

    1380054581.jpgDepuis le 1er janvier, se garer dans Paris coutera désormais plus cher. Lors du Conseil de Paris du mois de décembre, la Mairie de Paris a en effet redécoupé les zones tarifaires régissant le stationnement, pour "une meilleure cohérence tarifaire entre les stationnements de surface et dans les parkings souterrains". Résultat: dans plusieurs arrondissements, dont une partie du 12eme, il faut débourser 2,40€  l'heure pour stationner, contre 1,20 euros actuellement.

    Car au final, seuls deux arrondissements de Paris (XIXe et XX) seulement, demeurent dans leur totalité au tarif horaire le moins élevé (1,20€). Reste que la mairie de Paris, qui a voulu cette augmentation et ce quadrillage, dit vouloir chercher par ce biais, à "diminuer l’écart qui existe dans certaines zones très touristiques, entre la fréquentation du stationnement en surface et celle des parkings souterrains" (140 dans la capitale), souvent sous-occupés par "la faute’ d’une tarification bien supérieure, entre 3 et 3,50€ l’heure.

    De plus, pour la carte de résident, il faudra débourser 45 euros pour en disposer d’une valable 1 an, ou 90 euros pour une valable 3 ans. Les Parisiens non soumis à l’impôt sur le revenu et les propriétaires d’un véhicule électrique ou roulant au gaz naturel seront exemptés du paiement de la carte de résident. La mairie de Paris indique que les cartes gratuites arrivant à échéance après le 1er février 2015 seront obligatoirement remplacées par des cartes payantes. Cette mesure s’accompagne également d’une hausse des tarifs résidentiels, la journée passant de 0,65 euro à 1,50 euros, et la semaine de 3,25 euros à 9 euros

     

    Quoi qu’il en soit, après la hausse du prix des PV de stationnement et maintenant celle du stationnement non résidentiel, le message donné par la mairie est, pour ceux qui en doutaient encore, on ne peut plus clair : la voiture n’est plus du tout la bienvenue dans Paris.

  • Logement : Droit de préemption : une mesure coûteuse qui ne créera pas de nouveaux logements et contribuera à l'éviction des classes moyennes.

    ad709b83f887a89_33062_ms.jpgLa mairie de Paris va étendre à 257 immeubles en copropriété un droit de préemption renforcé, qui lui permettra de créer des logements sociaux au sein de ces immeubles. Elle pourra faire valoir un "droit de préemption urbain renforcé". Lors d’une vente dans ces immeubles ciblés, la municipalité pourra préempter et acheter un appartement, et le transformer ensuite en logement social. Cela représente 8.021 logements potentiels. L'Atelier parisien d'urbanisme (APUR) a publié en octobre 2013 une étude recensant 1.588 immeubles relevant du "logement social de fait". Celui-ci se caractérise par le revenu annuel médian modeste des ménages, la prédominance de petits logements locatifs (immeubles privés regroupant plus de 70% de logements de 1 ou 2 pièces et plus de 70% de locataires), la forte présence de ménages demandeurs d'un logement social (plus de 15% d'inscrits). Même si le logement est une priorité, cette « stratégie » coûte généralement plus cher que de préempter des immeubles entiers. C’est également une démarche complexe et assez lourde sans sa réalisation et sa gestion quotidienne. La priorité est d’abord la construction mais aussi renforcer le logement intermédiaire pour permettre aux classes moyennes de rester à Paris.

    Dans le 12eme, 4 immeubles sont concernés : 64, rue de Fécamp, 34, rue des Meuniers, 10, rue Rottembourg et 12, rue Rottembourg.

    A découvrir dans le JDD La liste de tous les immeubles à Paris

  • Samedi, dans le quartier d’Aligre pour échanger et rencontrer les riverains

    terrain 8 nov.jpgSamedi, j’ai commencé mes visites sur le terrain dans le quartier des XV/XX, rue et place d’Aligre. En plein cœur de ce formidable marché, j’ai rencontré de nombreux commerçants mais aussi des riverains. Nous avons évoqué l’organisation de l’activité commerciale, mais aussi la vie de ces rues, en dehors des horaires du marché.  La propreté et la sécurité étaient aussi au centre de nos échanges. Le marché d’Aligre est un lieu d’attractivité extraordinaire pour notre arrondissement. Nous devons veiller à ce qu’il le reste et permettre aussi aux riverains de vivre dans un quartier toujours plus accueillant en limitant les nuisances.

    Autre sujet abordé, dans le passage Driancourt, une parcelle actuellement en friche. Idéalement situé, proche du marché d’Aligre et du faubourg Saint-Antoine, nous aurions pu imaginer que la Mairie du 12e soit particulièrement attentive à cet espace. Actuellement à l’abandon, fermé par des grilles, ce lieu est complètement abandonné. Un projet de délibération, pour achever la phase d’aménagement de ce secteur entamé en 1990, a été présenté en conseil d’arrondissement il y a plusieurs mois mais rien ne semble se concrétiser. Dans tous les cas, les riverains passants devant ne sont informés d’absolument aucun projet. Cette situation est regrettable. Ce quartier, particulièrement vivant doit être un vrai centre d’attractivité de notre arrondissement. Entre le marché d’Aligre, le viaduc des arts à proximité et l’animation du faubourg, rien ne doit être laissé au hasard en matière d’aménagement.

    Une fois encore, de belles rencontres et des propositions constructives. Plus que jamais, nous nous engageons auprès des acteurs de la vie locale, des associations et des habitants, à agir pour eux et dans leurs intérêts uniquement car le 12eme de demain se construit maintenant et ensemble !

  • Feuille de route de la majorité municipale : ouverture de la Petite Ceinture et…une déchetterie dans le 12eme ?

    3720446641.jpgÀ l'occasion des 6 premiers mois de mandat, la maire du 12e vient de publier les feuilles de route qu’elle confie à chacun des membres de son exécutif. Si l’exercice a le mérite d’exister, nous sommes davantage proches d’un catalogue exhaustif que d’actions concrètes.
    2 informations sont tout de même à noter : dans sa lettre de mission au 1er adjoint, la maire du 12e demande à « veiller à ce que les perspectives d’ouverture au public de certains tronçons de la Petite ceinture se mettent en œuvre dans le XIIe arrondissement. Vous accompagnerez le développement de nouveaux usages –récréatifs, sportifs, agricoles ( ?) – dans le respect de la biodiversité ». Cette information est importante. Depuis des années, nous demandons l’aménagement de la Petite ceinture, toujours refusé par la majorité PS/Vert/PC.. Dans la continuité des ouvrages incontestables déjà réalisés dans l’arrondissement, comme la promenade Plantée, c’est dans cet esprit que nous souhaitons aménager la Petite ceinture en coulée verte (promenades paysagées, piste cyclable, espaces variés de loisirs et de jeux…). L’objectif 1er étant d’éviter tout type de pollutions (sonore, visuelle…) nous refusons d’abord la réversibilité du projet qui permettrait un jour futur de revoir les trains sur la petite ceinture. C’est pourquoi nous pensons que cette phrase dans cette lettre de mission est très ambiguë… Au-delà d’ouvrir quelques tronçons, quel projet global ? Quelles perspectives ? Une nouvelle fois, nous sommes dans le flou sur un aménagement qui doit être le fer de lance de d’une réhabilitation plus large et ambitieuse.

    dechetterie.gifLa deuxième information, qui est malheureusement une confirmation, est la création d’une déchèterie dans notre arrondissement (dans le quartier de Bercy ?). En effet, la maire demande clairement dans sa lettre de mission à son adjoint « de nouveau sites de dépôts et retraitements seront proposés aux habitants. Vous envisagerez l’ouverture sur notre territoire d’au moins une nouvelle déchèterie de proximité, adossée à une ressource permettant de collecter, réparer et revendre à bas prix des objets usagés ». Ce projet estsous-jacentdepuis plusieurs années. Bien évidemment, nous nous opposerons ce projet. Car au–delà de cet aménagement, c’est toute la circulation et la fluidité d’un quartier qui peut être remis en cause avec le passage de dizaines de poids lourds par jour. Le nouveau POPB va déjà engendrer d’énormes problèmes de fluidité. La création d’une déchetterie dans ce quartier sera très négatif.

    Bien évidemment, nous suivons de près ces 2 « projets » qui auront des impacts non négligeables sur la vie quotidienne dans nos quartiers.

  • Sur le terrain, dans le 12eme arrondissement, pour écouter, rencontrer et proposer !

    photo-159.jpgSamedi je me suis rendu dans le quartier de Reuilly et plus précisément dans les rues de Reuilly, Érard et boulevard Diderot. À cette occasion j’ai pu échanger durant toute la matinée et le début d'après-midi avec les riverains mais aussi les commerçants et le monde associatif. En effet, l’association le Chantier organisait un vide-grenier dans ses locaux de la rue Hénard. Le Chantier accueille plus de 500 personnes dans les différentes sections sportives. Véritable modèle d’intégration et d’expression, les responsables insistent sur le rôle primordial du bénévolat, des éducateurs mais aussi des parents dont les enfants sont inscrits aux activités. Fortement installé dans notre arrondissement, le Chantier participe donc activement à la vie locale. J’ai ensuite rencontré des habitants et de nombreux sujets concernant le quartier ont été évoqués : propreté (de pire en pire…), sécurité, stationnement… Les échanges ont aussi porté sur l’avenir de la caserne de Reuilly et dans la rue Érard sur les problèmes d’insécurité, grandissant, notamment dans les grands ensembles du numéro 30. De très nombreuses personnes rencontrées saluent notre démarche d’être souvent le terrain. En effet, depuis les élections municipales du mois de mars, très peu d’ancien candidat sont, comme nous, sur le terrain…

    Square Saint Charles (rue de Reuilly) je me suis entretenu avec des gardiens sur l’ambiance du quartier. Concernant la vie locale de ce quartier, nous pourrions mettre en place souhaitons mettre en place une prestation de services appelée « Animation Locale », destinée à soutenir le développement de la vie sociale là où existe une forte demande des familles, des jeunes. La prestation pourrait financer des structures du type d'associatives dont les projets de proximité : répondent à la participation locale dans une approche collective, favorisent les solidarités de voisinage, les relations entre générations, les liens sociaux et familiaux, les échanges sociaux : s’inscrivent dans un enchaînement d’actions avec un fil conducteur, une dynamique et s’inscrivent dans la durée et prévoient une diversité et un enchaînement d’actions ouvertes à toutes les familles.

    photo-158.jpgEnfin, dimanche, je suis allé dans le quartier de Bercy. À cette occasion j’ai rencontré des riverains sur le marché et avons évoqué de nombreux sujets. Je me suis également rendu à la maison paroissiale pour l’accueil d’un nouveau diacre.

    Rencontres, échanges, partages… sont indispensables pour toujours mieux connaitre les problèmes de nos quartiers ! Être sur le terrain est une démarche constructive. Être sur le terrain, enfin, c’est tout simplement vivre avec les habitants du XIIe arrondissement, être à l’écoute, proposer, et très bientôt agir, pour améliorer nos quartiers, notre quotidien mais aussi donner une nouvelle impulsion à notre XIIe arrondissement !

  • Sur le terrain, dans nos quartiers, à la rencontre des habitants du 12eme

    photo 2.jpgSamedi, fut une nouvelle journée sur le terrain à la rencontre des habitants et commerçants du 12eme arrondissement. Dans la matinée, je me suis rendu dans le quartier de la Nation, sur le marché du cours de Vincennes afin d’échanger avec les riverains. J’ai ensuite rencontré des commerçants situés avenue Arnold Netter et avenue de Saint Mandé. Les sujets abordés furent nombreux : propreté, stationnement, avenir de la place de la Nation, tramway, sécurité… Mais aussi l’avenir de la petite ceinture. En effet, cet espace, devenu une verrue urbaine, mérite enfin que les autorités compétentes s’en occupent. Depuis de longues années, nous souhaitons transformer l’ex petite ceinture en espace vert. Au cours de cette rencontre, j’ai évoqué avec de nombreux habitants cette possibilité. Il serait temps, après plus de 13 ans de pouvoir, que la mairie du 12eme soit enfin force de proposition sur l’un des derniers grands projets d’aménagement de notre arrondissement.

    photo 1.jpgDans l’après-midi, je me suis rendu au lancement du festival 12x12, au 100 de la rue de Charenton. Le festival 12x12 est un parcours culturel et artistique dans le 12e arrondissement. Il s’agit de la 5ème édition. Pour mémoire, le 100 est un équipement culturel expérimental de 1800 m2 pouvant accueillir simultanément au sein de ses ateliers et de sa couveuse de projet une centaine d’artistes, professionnels et amateurs, réunis autour de disciplines variées (arts plastiques, arts vivants, photo, vidéo,...). C’est aussi un lieu qui accueil de très jeunes start-up et qui leur propose un lieu pour travailler. C’est, à cet effet, un axe de développement très fort pour cet espace. J’en ai propfité pour visiter la totalité de ce lieu avec les responsables. Une très belle initiative.

    Enfin, je me suis rendu à la traditionnelle fête des jardins, notamment au jardin de Reuilly-Paul Pernin et au Parc de Bercy. LA encore, beaucoup d’habitants de notre arrondissement étaient au rendez-vous !

    Une fois encore, de belles rencontres et des propositions constructives. Plus que jamais, le 12eme de demain se construit maintenant et ensemble…sur le terrain !

  • Les places de la Bastille et de la Nation bientôt réaménagées ?

    photo (7).jpgAlors que l’exécutif doit toujours trouver 400 millions pour combler les finances de la Ville, Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris en charge chargé de l’Urbanisme, de l’Architecture a dressé le 24 septembre dans un média, un bilan du programme électoral d’Anne Hidalgo. Il  rappelle aussi quelles seront les futures réalisations d’aménagement envisagées au cours de la mandature. Parmi ces dernières, sont dans notre arrondissement : le réaménagement des places de la Nation et Bastille. Et l’adjoint au Maire de Paris d’expliquer « Les études sur les places de la Bastille, Nation (…) sont lancées. Le phasage des travaux dépend d’un certain nombre de conditions, d’enquêtes publiques. En ce qui concerne, par exemple, la place de la Nation, cela dépend aussi de la mise en œuvre du tramway qui entrerait dans Paris de la porte de Vincennes jusqu'à la place de la Nation. La place de la Bastille sera le premier projet réalisé. Tous ces chantiers seront lancés au cours de cette mandature et la plupart seront terminés pendant la même mandature » A voir…Tout d’abord en raison de la mise en place de la concertation nécessaire avec les riverains et les acteurs économiques de ces quartiers. A l’heure actuelle rien n’existe. Ensuite en raison de l’impact financier de ces projet. En effet, si l’objectif est autre de rajouter 3 arbres, inverser le sens de circulation et intégrer une piste cyclable, les budgets nécessaires pour la réaménagement de ces places est colossale. Pour mémoire, un article des échos en date du 28 février 2014 évoquait cette situation : «l'embellissement proposé de 6 places de Paris (de la Nation, de la Bastille, Denfert-Rochereau, Montparnasse, du Panthéon et d'Italie) pourrait représenter une dépense comprise entre 89 et 169 millions. Les chiffreurs ont analysé le travail réalisé place de la République. Les travaux avaient été inscrits à hauteur de 15 millions dans le budget primitif de la commune en 2011. Selon le journal « Le Moniteur », le coût total a atteint 24 millions en incluant les études préliminaires et la participation au renforcement du métro. ». et de prévenir que pour ces projets l’équipe en place va «devoir faire des choix cornéliens dans un contexte de baisse des dotations et de montée en puissance de la péréquation en Ile-de-France qui va conduire Paris à payer pour aider les collectivités moins riches. »

    Pour être parfaitement clair, je pense que nous devons aussi mettre en place une véritable réflexion sur l’avenir du Faubourg Saint Antoine, axe majeur qui rejoint ces 2 places. En effet, cette artère n’est plus que l’ombre d’elle-même (fermeture de boutiques, déménagement des sites attractifs comme "Le lieu du design"…).

    Se pose donc la question sur le fond de ces deux projets : des aménagements et réaménagements pourquoi faire ? Nous reviendrons prochainement sur ces"initiatives" de l’équipe municipale.

  • Un samedi sur le terrain, à la rencontre du monde associatif du 12eme arrondissement

    unnamed.jpgSamedi dernier, ce fut avec un plaisir immense que j’ai rencontré les associations de notre arrondissement à l’occasion du Forum qui se tenait boulevard de Reuilly. Comme chaque année j’ai  rencontré et échangé pendant plusieurs heures avec les présidents mais aussi les acteurs du monde associatif. J’étais accompagné d’une partie de l’équipe UDI 12eme. Et comme à chaque fois, c’est avec une grande joie que j’ai également rencontré les associations de mon enfance… La Camillienne, par exemple, ou durant plus de 10 ans, j’ai joué au football…. . J’ai également longuement échangé avec les associations d’anciens combattants mais aussi les structures qui animent nos rues et nos quartiers, comme les 4H, la régie de Fécamp, GAB Connection, le Chantier… .  Beaucoup de projets, d’initiatives et de dévouement. Le monde associatif  bouillonne… Plus que jamais, ces structures sont la force vivante de notre arrondissement. Je trouve simplement que cette manifestation s’est tenue un peu tard. En effet, les responsables de l’OMS (office municipal des sports présents au forum, m’expliquaient que toutes les places avaient été prises depuis longtemps…. Je suis partisan d’organiser ce forum début septembre, au moment de la rentée et des projets. De plus, ce forum se déroulait durant la 31eme édition des journées du patrimoine.

    Dans l’après-midi j’ai donc participé à ces journées dans le quartier de Bercy. Au musée des arts forains d’abord puis au tunnel des artisans, situé au bout de la rue Baron Le Roy et organisé par le collectif « Baron Le Roy ». Endroit extraordinaire, hors du commun, ce unnamed 2.jpg« tunnel »  aujourd’hui occupé par des artisans et des créateurs, doit être au centre du futur projet « Bercy-Charenton » (porté durant la campagne des municipales par certaines listes mais avec beaucoup de démagogie…). Nous devons nous battre pour mettre en valeur ce lieu historique, tout en l’intégrant dans un quartier moderne et innovant. Nous pouvons tout à fait nous inspirer de la rénovation du Viaduc du Arts dans les années 90 qui est un modèle de rénovation et d’intégration dans la ville. Lors de cette visite, j’ai pu échanger avec les riverains du quartier. Beaucoup avait fait le déplacement pour découvrir ce tunnel. Nous avons dialogué durant un long moment.

    Plus que jamais, c’est sur le terrain, en rencontrant nos concitoyens, en parlant avec eux, en proposant une alternative crédible et durable que nous arriverons à redonner à notre arrondissement le rang qu’il mérite !

  • Ce week-end, participez à la fête du patrimoine

    journe_es_du_patrimoine_2014-b7b15.jpgLes Journées du Patrimoine sont de retour samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014. Profitez de ces 2 jours qui mettent à l'honneur le patrimoine culturel et naturel de Paris, de notre 12eme arrondissement et de l'Ile de France, à travers des visites gratuites, des ateliers et autres rencontres avec des passionnés.
    La 31ème édition des Journées européennes du patrimoine sera l’occasion de révéler les liens qui unissent notre patrimoine à son environnement qu’il soit minéral, végétal, urbain, littoral, etc… La thématique "Patrimoine culturel, patrimoine naturel" propose de placer le patrimoine au cœur d’un spectre allant du monument historique aux espaces protégés en prenant en compte les vastes domaines et espaces naturels abritant du patrimoine, ou encore les éléments naturels eux-mêmes faisant véritablement patrimoine.

    Dans notre arrondissement vous pourrez (re) découvrir : Bercy Village, le musée des arts forains, la maison de la RATP, le palais de porte dorée, l’aquarium tropical, le ministère de l’économie et des finances, le tunnel des artisans à Bercy, la Gare de Lyon, Bois de Vincennnes… Toutes les infos ici

    Excellente visites !